Nerim développe les technologies xDSL

0

Parce que manger trop de fibres, ça fait c…

Alors que depuis plusieurs années, tous les fournisseurs d’accès français ne jurent plus que par la fibre optique jusqu’à l’abonné (FTTH) pour leurs nouvelles offres, Nerim, FAI français à destination des professionnels, développe ses offres xDSL.

Tout d’abord, Nerim va se lancer dans le dégroupage.

Cela lui permettra de disposer d’un meilleur contrôle sur la ligne de ses clients, et donc d’améliorer la durée de mise en service des connexions ainsi que leur fiabilité. A noter que cette offre concernera dans un premier temps uniquement les entreprises abonnées en ADSL ou SDSL, dans le centre de Paris ou les Hauts-de-Seine (92).

Mais Nerim expérimente également de nouveaux types d’offres xDSL.

Actuellement en test, le VDSL2 repousse la limite de débit en téléchargement à 100 Mbps sur de très bonnes lignes.

On parle même de tests plus poussés, en particulier avec la technologie G-SHDSL bis. Celle-ci propose un débit théorique de 20 Mbps symétrique (en download comme en upload) et restera sans doute réservée à un public bien spécifique.

Alors que le déploiement de la fibre traîne en longueur et se révèle économiquement difficile dans de nombreuses zones de faible densité, on se demande si les opérateurs français grand public lanceront à leur tour des offres en VDSL2, comme la plupart de leurs homologues européens. Pour cela, il faudrait encore que l’ARCEP (autorité de régulation) autorise ces technologies en France, ce qui n’est pas le cas pour l’instant…

Source : Echos du Net

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

Les commentaires sont fermés.