L’offre Orange Open est un succès

0

Le quadruple play semble bien être la solution miracle aux recrutements en berne des opérateurs télécoms. Après Bouygues Telecom et son Ideo, c’est au tour d’Orange Open de cartonner auprès du public : 99 000 clients se sont ainsi abonnés à cette offre depuis son lancement (en seulement 42 jours).

Parmi ces abonnés, la moitié était déjà abonnée à Orange (pour Internet, le mobile, ou les deux) ; l’autre moitié vient d’un autre opérateur. Une belle performance qui permet à Orange de propulser son taux de recrutement ADSL : déjà plus de 30% de recrutements au troisième trimestre, contre 15% au premier semestre. On observe dans le même temps une stabilisation de la part de marché de l’opérateur sur le mobile (42,5%).

Malgré tout, la légitimité de cette nouvelle gamme quadruple play reste contestée. Saisie par Free et SFR, l’Autorité de la concurrence a ouvert une enquête sur les conditions de l’offre, notamment sur les durées d’engagement (12 ou 24 mois) et les risques de verrouillage du marché, à l’approche de l’arrivée de Free Mobile sur le secteur.

L’opérateur historique ne semble pas trop inquiet à ce sujet : Gervais Pellissier, directeur financier du groupe France Telecom, a déclaré aux Echos : « notre offre est plus chère que celle de Bouygues Telecom, et nous l’avons construite à la suite de l’avis de l’Autorité de la concurrence. De plus, nous ne posons pas de conditions exorbitantes par rapport à la durée d’engagement, qui peut se limiter à un an ».

Orange continue enfin à rejeter l’idée d’un accord d’itinérance 3G avec Free, pourtant suggérée par l’Autorité de la concurrence en contrepartie du droit à commercialiser des offres quadruple play. La bataille sera rude…

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

Les commentaires sont fermés.