Les résultats d’Orange fortement marqués par l’arrivée de Free

32

Alleluia, Sosh est là

Comme prévu, Orange a dressé ce mercredi matin un premier bilan chiffré du lancement du 4ème opérateur mobile en France. Un intéressant retour qui témoigne d’une importante fuite d’abonnés, toutefois limitée par de bons chiffres de recrutement.

Au total, au 15 février 2012, Orange a perdu 201 000 abonnés, soit environ 0,7 % de son parc mobile (qui comptait plus de 27 millions d’abonnés en France au 31 décembre 2011). Une perte non-négligeable, mais Orange évite toutefois la catastrophe en compensant avec un important recrutement. Le chiffre se répartit comme suit :

- 1,038 million de résiliations mobiles vers la concurrence du 1er janvier au 15 février 2012

- et 837 000 acquisitions de nouveaux clients sur la même période.

Ce bon taux de recrutement s’explique, selon Orange, par la « riposte commerciale anticipée » mise en œuvre face au nouvel entrant, notamment l’offre low-cost Sosh ainsi que les nouvelles gammes Orange Open (quadruple play).

Orange souligne que la volonté de départ a été particulièrement forte chez les clients dès l’annonce de Free Mobile : « dans les premières 48 heures après le 10 janvier 2012, Orange a constaté un pic des demandes de RIO (relevé d’identité opérateur […] ) à plus de 150 000 en une journée ». L’opérateur précise que ce chiffre « a aujourd’hui été divisé par 10 » et rappelle qu’une demande de RIO n’aboutit pas forcément sur une résiliation…

- Accéder au communiqué d’Orange pour tous les détails

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

32 commentaires

  1. [i]"fortement marqués"[/i] ; [i]"Une perte non-négligeable"[/i]
    Par rapport à quoi ?
    Amha, il faudrait comparer aux chiffres 'habituels' (ie. d'autres mois dans l'année ; d'autres mois de janvier des années précédentes, etc...) pour quantifier l'impact de Free Mobile car un chiffre absolu ne veut pas dire grand chose sans référentiel pour le situer.

  2. bonjour
    ce que je constate c'est que
    1,038 million de résiliations mobiles vers la concurrence du 1er janvier au 15 février 2012
    - et 837 000 acquisitions de nouveaux clients sur la même période.
    et bien les 837 000 ont du vite déchanter quand ils ont vue l'offre Free après , surement qu'il n’étaient pas au courant de l'offre Free j'en connais au moins 2 :) (et en plus client chez Free en adsl) et se sont des clients récupéraient chez les autres SFR et Bouygues et autres + certains retour donc a suivre
    quand aux 1,038000 , eux sont perdu mais il lui en reste quand même 26 autres millions , donc pas le feux dans la baraques sauf si.... les vases ne sont pas communiqants

  3. Ce qu'il y a de fascinant c'est le potentiel de croissance de Free, vu le chiffre de pigeons encore chez Orange. Quoique je connais plein de monde qui ne veulent pas basculer en attendant que les opérateurs historiques s'alignent. Je crois qu'ils vont attendre longtemps

  4. c'est dommage qu Orange ne communique pas plus de details sur le type de forfait résiliés et le type de forfait choisi par les 800 000 nouveaux clients.
    Il serait intéressant de savoir si les nouveaux abonnés ont choisis un smartphone ou pas et si oui a quel prix , s'ils ont choisi un forfait illimité ou pas , est ce qu il s agit en majorité d'offre quadruple play etc etc.
    ca permettrait d avoir une idée plus précise de ce qui séduit ou pas les consommateurs, mais c'est sans doute aussi le genre d'infos qu ils ne veulent pas " offrir" a la concurrence.

  5. ce qui manque, aussi, c'est le chiffre officiel de recrutement de Free (qu'ils ne sont pas obligés de publier...)
    Au delà de ça, pour reparler des "pigeons" (oui, entre guillemets !), je pense que les trois opérateurs historiques ont encore de beaux jours devant eux. Je m'explique : je connais une personne (qui n'a ni l'age, ni le profil socio-professionnel de la mamie du cantal, très loin de là) qui vient de finir sa période d'engagement chez un des trois (j'en dis pas plus, c'est une couleur, à vous de deviner  ;) mais de toute façon ça ne change rien à l'affaire).
    Cette personne n'a rien trouvé de mieux que de reprendre un engagement de deux ans, se voyant "offrir" un Galaxy Ace "super parce qu'on peut surfer sur le net". J'ai essayé de lui prouver, calculs à l'appui, que même avec un engagement d'un an, c'est pas rentable (alors deux ans, catastrophe !!!), en prenant en compte la différence de cout mensuel d'abonnement, et en intégrant l'achat du smartphone nu (environ 200 euros). Je l'ai pas convaincu, mais alors pas du tout ! même en prenant en compte le cout éventuel du surf une fois dépassé le seuil autorisé chez l'opérateur... A désespérer ! Mais bon, ça s'appelle le libre choix...

  6. Réagir sur le forum