Les centres d’appels d’Orange et de SFR délocalisent

5

Le leader français des centres d’appels Téléperformance (dont Orange et SFR sont clients) souhaite continuer son développement à l’étranger notamment dans les pays dont le coûts de la main d’œuvre est moins élevé tel que la Tunisie ou le Maroc.

Il mène aujourd’hui un plan social qui vise la suppression de 689 sur plusieurs sites en France.

De nombreuses manifestations ont eu lieu hier, devant les centres d’appels concernés par les suppressions (Pantin, Rennes, Marseille, Tours, notamment), mais aussi devant les boutiques SFR et Orange.

Au total, sur les 22 sites en France, Téléperformance n’en conservera que 14, certains sites étant appelés à être fusionnés par la suite.

Cette réorganisation est justifiée par les pertes opérationnelles de 36 millions d’euros en 2009 pour Téléperformance France. Néanmoins, le groupe Téléperformance (incluant les diverses filiales) affiche un résultat d’exploitation de 60 millions d’euros.

Source : Le Monde, Le Figaro

Partager

A propos de l'auteur

5 commentaires

  1. Ca a commencé cette délocalisation. Hier, la hotline d'orange mobile aurait nécessité une traduction : un accent incompréhensible, une politesse limite et une argumentation d'un niveau à pleurer. Mais allez-y, délocalisez, c'est effectivement l'Afrique du Nord qui va faire votre CA en remplacement de ceux que vous licenciez et qui, de fait, abandonneront leurs forfaits mobiles. Politique courte-termiste là aussi...

  2. Ca fait longtemps qu'une partie des centres d'appels etaient délocalisés. Mais après tout les scandales qu"il y a déjà eu avant, et pendant les contextes actuels, on continue de voir des gens licenciés alors que leur entreprise fait toujours des bénéfices. Sinon juste pour anecdote (et aussi pour montrer la mauvaise fois des gens qui gerent ce genre d'entreprise) Orange avait pour principal argument contre l'attribution à Free de la licence 4G le fait qu'on ne devait pas donner cette licence a un opérateur qui delocalisait......

  3. - Orange/FT a depuis très longtemps des services ou filiales implantées partout au travers du monde de part son histoire. - ce sont surtout les prestataires qui travaillent pour ces clients qui possèdent des centres en France et en offshore. Depuis le temps que j'y bosse, TP (Teleperformance) a toujours eu de l'offshore (que ce soit pour Orange ou autre). Il suffit de surfer sur societe.com ou sur les sites de TP pour le voir. - Une même boite gère la France, le monde et donc les offres offshore bcp plus rentable. Pourtant en permanence on nous dit qu'il n'y a pas de conflit d'intérêt. A chacun de juger. Quant'à la qualité en offshore, d'après les clients donneurs d'ordres (comme Orange) ils sont dans les clous, voir même meilleur que la France. Allez comprendre pourquoi il y a encore des clients mécontent... Cette boite nous aura tous à l'usure, mm si c'est nié par les directions. Comme dans tous les centres d'appels il faut se battre pour dépanner les clients (et oui bcp de bâtons dans les roues juste pour ça), se battre pour avoir les moyens de bosser, se battre avec les clients au téléphone (à tord ou à raison, avec ou sans moyens pour l'aider), se battre pour garder un emploie, se battre pour avoir un salaire descend, se battre pour de la reconnaissance de son travail, se battre pour que l'activité reste en France, etc... Que les journalistes révèle un peu le train de vie du siège de TP (ils connaissent l'adresse, en ce moment la porte est souvent filmée lol) et creuse sur le trou financier de la France...

  4. Non mais faut arrêter l'abus avec vos titres là, à partir d'un article qui parle de la délocalisation de téléperformance sur le monde vous transformez ca en "Les centres d'appels d'Orange et de SFR délocalisent", comme si les boites que vous citez dépendaient uniquement de téléperf.... c'est limite de l'affabulation là ...

  5. Des salariés de Teleperformance protestent contre un vaste plan social je cite : A la suite du plan social du premier semestre, près de 600 salariés d'Ile-de-France ont été licenciés, mais "aucune embauche n'a été faite à Villeneuve-d'Ascq et Orléans", dit l'intersyndicale, qui relève également "l'existence de nouveaux contrats importants pour Amazon et Free, directement produits dans les centres off-shore". http://www.lemonde.fr/societe/article/2010/09/28/des-salaries-de-teleperformance-protestent-contre-un-vaste-plan-social_1417358_3224.html En fait c'est free qui externalise encore un peu plus ses services ..................et non pas SFR !! Comme quoi ;)

  6. Réagir sur le forum