Le milliardaire égyptien des télécoms a des vues sur SFR

5

Naguib Sawiris, le milliardaire égyptien dirigeant notamment le groupe Orascom (dont il est le principal actionnaire), considérerait la possibilité de racheter l’opérateur français SFR.

Dans une interview consacrée au Financial Times, l’entrepreneur expose son intérêt pour l’opérateur au carré rouge, même s’il n’envisage pas effectuer un rachat d’une telle envergure tout seul. « Nous regardons SFR à travers une de nos filiales (…) Le problème est que le montant est très élevé. (Vivendi) possède d’importants actifs, donc cela requiert un grand groupe », explique-t-il.

Le scénario ne semble toutefois pas des plus probables selon les analystes : une source proche de Vivendi, citée par le FT, estime que l’opérateur français serait plus intéressé par la création d’une co-entreprise ou par une transaction sur le territoire français.

Naguib Sawiris, qui négocie actuellement son entrée au capital de Telecom Italia, n’a jamais caché son intérêt pour le marché français. « S’il y a une opportunité en France, je suis là. Mais, malheureusement, on ne veut que des investisseurs français », déplorait-il lors d’un précédent entretien avec Le Figaro.

Source : Le Monde

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction]
Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

5 commentaires

  1. Moi je verrais bien SFRee (forcément FRee sait faire !)
    Imaginer le réseau ! Mobile + ADSL. En nombre d'abonné il rejoindrait carrément Orange. ::)
    On peut toujours rêver.

  2. cricriSourd a écrit :

    Moi je verrais bien SFRee (forcément FRee sait faire !)
    Imaginer le réseau ! Mobile + ADSL. En nombre d'abonné il rejoindrait carrément Orange. ::)
    On peut toujours rêver.


    Un concurrent de moins, c'est l'augmentation des prix garantis.
    Tu as de curieux rêves toi.

  3. Ce qui est rassurant c'est qu'il dit qu'SFR a des "actifs" ce qui le rend cher, donc du fric. Il a du fric mais pais beaucoup d'idées puisqu'il chute et licencie à cause de Free sans réagir. Il est temps d'aller voir ailleurs.

  4. Pour l'anecdote ce milliardaire, qui avait tenté de racheter le groupe Bouygues il y a quelques années, était aussi l'un des 10 candidats à la quatrième Licence 3G fin 2009, celle obtenue par Freemobile.

    Il avait jeté l'éponge avant la date limite de dépot des dossiers (comme tous les autres candidats, sauf Free), déclarant (je cite de mémoire): "... même en triplant le prix pour déployer les sites relais-radio, le calendrier de déploiement est intenable".
    A l'époque, le "poids" de Naguib Sawiris était de 100 millions d'abonnés mobiles, et il puisait librement dans les fonds souverains du Golfe Persique ...

    Je suppose que les 16 milliards d'Euros réclamés par Vivendi pour vendre SFR seraient pour lui de la petite monnaie  ;)

    L'homme le plus riche du monde, Carlos Slim, semble également intéressé par le rachat d'SFR.

    Bataille de milliardaires en perspective ?

  5. Réagir sur le forum