Le fisc s’en prend à Numericable, lui réclame 36,3 M€

0

Dans le cadeau de bienvenue pour son rachat de SFR, Patrick Drahi, président d’Altice (Numericable) sera heureux de trouver un… redressement fiscal. L’administration lui réclame en effet le versement de sommes impayées, entre 2006 et 2010.

Bien que le timing tombe particulièrement mal pour le câblo-opérateur, son redressement lui a, en réalité, été notifié le 17 février 2014, avant son rachat de SFR. Le fisc lui réclame un total de 36,3 millions d’euros, visant à recouvrir un impayé de TVA entre 2006 et 2010 ainsi que des charges de prestations de service contestées, selon les informations de L’Expansion.

Numericable s’est, jusqu’à maintenant, contenté de démentir les faits dont il est accusé par l’administration.

Source : L’Expansion

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

Les commentaires sont fermés.