La réponse de Numericable

6

Numericable nous a apporté des réponses concernant le litige qui l’oppose à la municipalité de Moulins-lès-Metz (57) dans l’arrêt des services le 3 mai. Une mise au point qui apporte un éclairage nouveau…

Suite à notre article « Panique sur le réseau câblé » concernant la ville de Moulins-lès-Metz (57), Numericable a apporté des réponses à notre rédaction. Rappelons qu’un litige l’oppose à la municipalité dans l’arrêt des services le 3 mai.

Voici la réponse apportée par Numericable :

Suite à la décision de la Ville de Moulins-lès-Metz de ne pas reconduire en 2007 le contrat pour l’exploitation du réseau, et au jugement en février dernier du tribunal administratif de Strasbourg confirmant le bien fondé de cette décision, Numericable a l’obligation d’arrêter au plus tôt l’exploitation pour laquelle elle ne détient plus de mandat.
Cette décision d’arrêter l’exploitation n’est pas un choix, elle s’impose à Numericable !

Monsieur le Maire a proposé de prolonger la convention mais juridiquement il est impossible de prolonger une convention expirée.
Pour sortir de cette impasse juridique, Numericable a alors proposé à la mairie une solution alternative qui malheureusement n’a pas été acceptée à ce jour par les élus.
Cette solution alternative permettrait pourtant à la Ville de mener son propre projet en construisant un nouveau réseau tout en permettant à Numericable d’assurer le maintien de ses services.

Ces dernières années, Numericable s’est attaché à moderniser le réseau afin d’apporter de nouveaux services dont le très haut débit. Moulins-lès-Metz fait partie des quelques villes françaises à disposer de ces services et d’avoir grâce à Numericable un réseau ouvert à la concurrence avec des offres commercialisées par Darty, Auchan et bientôt Bouygues Telecom.
Comprenez bien qu’au regard de tous ces efforts techniques et commerciaux de ces dernières années, Numericable ne peut que regretter la coupure des services à Moulins les Metz.

Soyez persuadé que nous restons ouverts à la conclusion d’un accord avec la Ville et que la proposition que nous lui avons faite demeure valable.

Partager

A propos de l'auteur

Rédacteur Alsace-Lorraine ; domotique

6 commentaires

  1. Ils sont tout de même gonflés chez NC. Ils proposent à la municipalité de construire un nouveau réseau, dont elle serait propriétaire, pour permettre à NC de continuer la distribution de service sur les câbles existant. La ville est déjà propriétaire du réseau en place, d'après la décision du tribunal administratif. Si la DSP n'est pas très intéressante, sur le plan financier pour l'opérateur, il n'a pas vraiment le choix s'il veut continuer à conserver ses clients sur les communes desservies par ce réseau.

  2. a sablé sur sarthe il y a aussi un reseaux cablé qui est gerer par numericable mais qui n'est pas entretenue et dont il y a que la télé .pas d'internet ni quoi que ce soit .d'ailleur ici il vaut mieux avoir la tete par adsl que par le cable il y a moin de probleme

  3. ca parait normal que numericable réponde cela ; d'un coté une mairie qui impose son réseau sans concurrence , de l'autre le cablo opérateur ,qui comme tout f.a.i est la pour faire de l'argent en fournissant un service ,la mairie gagne un procès sur l'interdiction d'exploitation !!!, numeri se pli a la décision de justice et arrête l'exploitation ,maintenant la mairie cri au scandale on est pas près !!! donc dans cette affaire pour une fois je donne raison a numericable , il est pas question de prendre l'exploitation du nouveau réseau de la mairie ,mais de laisser la concurrence avec d'autres réseau ce que l'on appel en démocratie la concurrence libre choix ,maintenant si par exemple les mairies commence a sélectionner les réseaux est ce vraiment leur rôle ? ,puis qui dit qu'après il refuserons la fibre orange ,free etc .... ? pour privilégier leur réseaux ? ou est l'avantage pour les habitants s'il doivent choisir que 1 réseau ? moi je vois cela comme ca je peux me tromper aussi .

  4. Réagir sur le forum