La Poste Mobile : « Free ne nous inquiète pas »

0

Qu’ils y viennent !

La jeune offre mobile de La Poste a fait le plein d’abonnés, en quatre mois d’existence, allant au-delà des prévisions du groupe. Du coup, ses dirigeants se sentent pousser des ailes…

Dans une interview consacrée aux Échos, Jean-Paul Bailly, PDG de La Poste, se montre particulièrement confiant sur le futur de son MVNO. Contrairement à la majeure partie de ses concurrents, « l’arrivée de Free ne nous inquiète pas outre mesure », indique-t-il. Pour lui, son large réseau de distribution et l’accent mis sur « le contact et la relation de proximité » feront la différence.

Une déclaration bien ambitieuse, d’autant que La Poste envisage également de conquérir le marché du fixe avec la sortie d’une box ADSL sur le réseau SFR… et se retrouvera donc en concurrence directe avec la Freebox !

Extrait :

Quel bilan provisoire tirez-vous de votre offre de téléphonie mobile ?

Nous sommes très satisfaits : le volume d’activité est le double de celui envisagé au départ. D’ici à la fin de l’année, notre réseau de distribution sera déjà le plus grand de France, avec 2.000 bureaux. Nous sommes par ailleurs en train de tester notre offre de téléphonie dans des petits bureaux ruraux, avec succès pour le moment. Cela nous conforte dans notre stratégie initiale. Tous nos concurrents se positionnent par rapport à l’Internet low cost. Notre créneau, c’est le contact et la relation de proximité. Si bien que l’arrivée de Free ne nous inquiète pas outre mesure…

- Lire l’intégralité de l’interview sur le site des Échos

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

Les commentaires sont fermés.