La 3G d’Orange passe à la vitesse supérieure

7

L’opérateur mobile Orange vient d’annoncer sa volonté de faire passer son réseau 3G français à la norme HSDPA à 14,4 Mbps (contre le HSDPA 7,2 Mbps actuel), doublant ainsi les débits théoriques proposés. Un calendrier planifie le déploiement progressif de cette nouvelle technologie au cours de l’année 2010.

Les avertissements de l’Arcep à propos de son retard sur le déploiement de la 3G en France ne perturbent pas Orange, qui a décidé de déployer la nouvelle version de 3G+ HSDPA sur son réseau, en commençant par les principales métropoles françaises. Paris et La Défense ouvrent le bal dès janvier 2010, puis ce sera au tour des agglomérations de Bordeaux, Grenoble, Lens, Lille, Lyon, Marseille, Nantes, Nice, Strasbourg, Toulon et Toulouse jusqu’au deuxième semestre 2010.

Rappelons toutefois que ce débit de 14,4 Mbps reste un maximum théorique, qu’il n’est possible d’atteindre qu’en cœur de cellule, dans des conditions optimales et… sans bridage. Pour l’instant, seuls les clients Business Everywhere devraient pouvoir bénéficier de l’apport de débit (sous réserve de disposer d’un terminal compatible).

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction]
Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

7 commentaires

  1. Bonjour, Rappelons aussi que Orange était réputé pour son bridage de débit notamment sur les Iphones ! et comme probablement tous les operateurs GSM...

  2. oui, enfin faudrait quand même qu'ils donnent déjà le débit possible avant d'étendre la limite théorique. Chez Orange tous les mobiles 3G+ sont bridés aujourd'hui au 3G (400 bps environ), à moins d'avoir un forfait ou une option "iPhone" ou "plus" qui donne alors royalement 1,5 Mbps...

  3. Comme l'a dit SD, c'est un petard mouillé. Il feraient mieux de débrider les débit plutot que de faire des annonces comme celle ci qui ne sont strictement pas mis en application. Vivement Free mobile, putain, vivement Free mobile...

  4. sd a écrit :
    oui, enfin faudrait quand même qu'ils donnent déjà le débit possible avant d'étendre la limite théorique. Chez Orange tous les mobiles 3G+ sont bridés aujourd'hui au 3G (400 bps environ), à moins d'avoir un forfait ou une option "iPhone" ou "plus" qui donne alors royalement 1,5 Mbps...
    Je précise dans la news que ces débits concernent les offres professionnelles.

  5. Ah, le marketing ! L'ARCEP réprimande Orange pour ne pas avoir tenu ses objectifs de déploiement de son réseau 3G, le marketing réagit : 1) en commençant par se vanter d'avoir selon l'ARCEP le plus grand réseau 3G de France (c'est nous les 1ers). Jolie pirouette ! 2) en nous disant : « Comment, vous vous voulez plus de 3G ? On vous met du 3.5G+ à 14Mbit/s » (c'est encore nous les meilleurs). Réponse à côté ne leur coûtant probablement qu'une simple mise à jour logicielle de leurs équipements. Évidemment, c'est pas ça qui va faire avancer plus vite les connexions EDGE (2.5G) qui rappellent la vitesse de notre bon vieux minitel. Je vis en région parisienne, pourtant la zone la plus dense et donc la plus rentable. Et pas plus tard que ce midi en plein Paris IX, je n'avais droit qu'à du EDGE à 1Ko/s réels. Alors faut arrêter avec les effets d'annonce et finir le boulot de couverture 3G non bridée avant de vendre à quelques pigeons professionnels un truc dont il ne bénéficieront qu'à 40% du temps et qu'à 30% du débit théorique. Et encore on ne sait même pas quels sont les appareils compatibles. En même temps, je les comprends les opérateurs, si ces clients pros téléchargent plus vite, ils téléchargeront plus de données et avec une logique identique de la part de leurs homologues étrangers, ils pourront peut-être repousser le record (159 212 euros) de la facture de téléphone mobile illimitée...

  6. Réagir sur le forum