Des discussions “avancées” entre SFR et Bouygues sur un partage des réseaux mobiles

0

L’opérateur SFR, dont le PDG Stéphane Roussel affirmait il y a peu que des consolidations entre opérateurs seraient inévitables, serait arrivé à un stade de discussions avancé avec Bouygues Telecom.

Selon plusieurs sources, citées par le Journal du dimanche, Vivendi (maison-mère de SFR) aurait amorcé depuis dix jours des « discussions exploratoires » avec Bouygues Telecom, en vue d’une possible unification de leurs réseaux mobiles.

Si la perspective d’« une alliance complète » a été écartée, « pour des raisons de concurrence » selon un proche de SFR, « le sujet du partage des réseaux est beaucoup plus avancé ».

Les deux opérateurs, qui collaborent déjà sur le fixe (Bouygues s’appuyant sur un accord avec SFR pour le déploiement de son réseau ADSL, notamment), voient dans la mutualisation de leurs réseaux une possible réponse à l’agressivité de leurs concurrents, en particulier Free Mobile. Jugées « sérieuses », les discussions entre les deux acteurs sont considérées comme une « vraie alternative à une alliance avec Free », confie un proche de Vivendi.

Les discussions entre SFR et Free ont, pour leur part, échoué. En partie, là encore, pour des raisons concurrentielles ; mais également car, après plusieurs réunions entre les directions des deux opérateurs au mois de novembre, Free n’aurait pas trouvé de réel intérêt à l’opération. « SFR est trop gros pour Free », affirme toujours l’un des proches de la firme au carré rouge. « Surtout, Xavier Niel est convaincu qu’il n’est pas très judicieux de se marier au concurrent à qui il pique le plus de clients ! »

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

Les commentaires sont fermés.