Départ pressenti pour Frank Esser, PDG de SFR

14

Le séisme provoqué par l’arrivée de Free Mobile sur le marché fait une première victime : Frank Esser, le PDG de SFR, est sur le départ, selon les informations du Figaro.

L’opérateur au carré rouge n’est pas au mieux de sa forme : après avoir annoncé la perte nette de 200 000 clients mobiles en deux mois, et défini la perspective de deux années difficiles (« il faudra attendre 2014 pour retrouver une belle croissance », confessait Jean-Bernard Lévy, président du directoire de Vivendi, lors de la dernière présentation des résultats du groupe), SFR entend changer totalement sa stratégie pour faire face au nouvel entrant.

Signe de cette restructuration, Frank Esser devrait quitter prochainement son poste, en faveur d’un successeur pour le moment inconnu. Directeur général de Cegetel (depuis devenu SFR) depuis l’an 2000, Frank Esser en devient PDG en 2002, puis intègre le conseil d’administration de Vivendi en 2005. Il a également été président de la Fédération française des télécoms depuis sa fondation en 2007, jusqu’en 2012 où la FFT élit Pierre Louette (directeur général adjoint d’Orange France) pour le remplacer.

Source : Le Figaro

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction]
Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

14 commentaires

  1. Il devrait facilement pouvoir trouver un poste dans une "boutique, dans son réseau de qualité et proche du client".

    Oui je sais, tellement facile  ;D

  2. Perso, je ne me réjouirais pas d'un tel départ. On sait qui part, mais pas qui vient. Ce n'est pas forcément bon de changer de tête dans une telle situation. C'est comme une lame à double tranchant.

  3. jouh a écrit :

    Il devrait facilement pouvoir trouver un poste dans une "boutique, dans son réseau de qualité et proche du client".

    Oui je sais, tellement facile  ;D


    Plus facile à dire qu'à faire, ou alors je n'ai pas chance quand je rentre dans une de ses boutiques.

  4. Bien mérité !
    SFR voulait continuer à prendre les clients pour des cons. C'est l'opérateur qui a baissé le moins les prix et ils voulaient continuer cette politique. C'est le retour du baton.

  5. Bye bye Money maker, tes actionnaires ingrats te remercient comme tu le mérites.
    Côté client, probablement le pire des éleveurs de pigeons: très cher, réseau pas terrible, rapports de force permanent.... Sfr peut disparaitre ils ne s'apportent rien qu'à eux même.

  6. Ils doivent se demander pourquoi ils ont acheté 100% de Laisse Toi Faire chez Vivendi.
    Et oui, vous vous êtes fait avoir. Tout le monde savait que free aller venir mettre le chaos poutant. Et l'enchère de fou sur les fréquences 4G: GG! lol
    Cache toi bien Franckie, ils vont pas tarder à te demander des comptes, et c'est pas sûr qu'ils soient aussi sensibles à ton charme germanique que nos chers députés  ;)

  7. De toute manière, 12 ans à ce niveau de responsabilité, c'est un exploit rare !
    Dans ce genre de poste, la "survie" est plutôt de l'ordre de 5 ou 6 ans.

  8. PoilàGratter a écrit :

    De toute manière, 12 ans à ce niveau de responsabilité, c'est un exploit rare !
    Dans ce genre de poste, la "survie" est plutôt de l'ordre de 5 ou 6 ans.


      Exact ! Dur dur d'être un PDG  ;D, il y en d'autres qui doivent avoir des craintes identiques en ce moment  :'( ça m’attriste beaucoup  :'(

  9. Pas de regret si le suivie des clients et surtout preparer la venue de FREE mobile il aurait du reagir plus tot bien avant que FREE depose les forfaits de telephone.

    Moi je suis en attente depuis 18 mois pour un probleme technique avec son reseau en Normandie pas de chance FREE et Orange passe mieux je pense emigre vers FREE a la fin de mon contrat je suis honnete je suis engage jusqu'a fin decembre.
    C'est a lui de jouer

  10. Réagir sur le forum