Buzz Mobile : SFR réussit son entrée parmi les MVNO “ethniques”

0

Lancée en juin 2012, l’offre de Buzz Mobile, opérateur créé de toutes pièces par SFR, semble rencontrer un vif succès auprès des consommateurs demandeurs d’offres “ethniques” permettant d’appeler l’international à moindre coût.

Avec des tarifs agressifs par rapport à ses concurrents directs, Buzz Mobile semble avoir trouvé son public. Si elle se refuse à communiquer des chiffres, la direction se montre enthousiaste : « le lancement a démarré très fort. Notre site internet a été pris d’assaut et nos résultats dépassent nos attentes pour juin et début juillet », affirme Joël Thivet, directeur général délégué de Buzz Mobile.

SFR est le premier opérateur français à se consacrer au marché des offres “ethniques”, jusqu’ici essentiellement composé de MVNO indépendants (Lycamobile, Lebara Mobile ou encore Ortel). Avec une agressivité commerciale qui laisse sceptique ses concurrents : « je suis très inquiet pour eux, car ils vont perdre beaucoup d’argent à ces niveaux de tarifs », plaisante Karim Benkirane, directeur général d’Ortel France. « En vendant la minute à 0,19 euro vers ces pays, je me demande combien de temps Buzz Mobile va tenir ».

Évidemment, chez Buzz Mobile, on dément tout problème : « nos prix sont au plus juste. Comme ceux de tous les opérateurs, ils sont amenés à évoluer, à la baisse ou à la hausse. Mais les changements seront mineurs et beaucoup de tarifs resteront compétitifs ». Le magazine Jeune Afrique remarque que, depuis son lancement, le MVNO a déjà augmenté ses tarifs vers la Côte d’Ivoire ainsi que le Mali…

Jusqu’ici, Orange, Bouygues Telecom et Free se contentent d’observer ce marché en pleine évolution… mais ils pourraient bien être tentés de rejoindre l’opérateur au carré rouge dans son initiative : avec plus de 200 000 clients chez Ortel, Lebara Mobile et Lycamobile, le secteur est juteux, d’autant que la plupart de ces utilisateurs sont d’ex-abonnés des gros opérateurs. Il se murmure que Virgin Mobile pourrait également se lancer sur un tel segment, pour regonfler ses offres après l’arrivée de Free Mobile.

via Jeune Afrique

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

Les commentaires sont fermés.