Bruxelles se penche sur les infrastructures de Numericable

5

La Commission européenne a ouvert une enquête sur le français Numericable. En situation monopolistique (il détient environ 99,6% du réseau câblé français), l’opérateur est soupçonné d’avoir potentiellement bénéficié d’aides d’État entre 2003 et 2006.

Pendant cette période, Numericable a récupéré une quantité significative d’infrastructures câblées publiques. Certaines d’entre elles ont été cédées à Numericable à titre gracieux, sans contrepartie : 33 municipalités sont concernées, soit environ 200 000 prises.

Bruxelles devra se prononcer pour savoir si ce transfert à titre gratuit ne constitue pas une aide d’État, ce qui pourrait alors être jugé contraire aux règles de l’Union européenne.

via Reuters

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

5 commentaires

  1. Quand je pense que je paye 6€ par mois pour le raccordement de la TNT via ma résidence , que je ne peux pas résilié même si je ne m'en sers pas ! ça, c'est vraiment une rente a vie pour Numericable!

  2. On privatise ou pas ?

    Les autoroute, les railles, les réseaux d'eaux, ...
    Numéricable est un petit joueur, face à Vinci, SNCF, la saur, ...

    Ce n'est pas nouveau que l'état "donne" des infrastructures au privé.

  3. Joearchi a écrit :

    En tout cas, avec un endettement déjà plus qu'inquiétant, ce genre d'histoire pourrait coûter bien plus à numéricable qu'une certaine amende...

    +1!
    C'est pas que l'on puisse dire que le cablo s'enfonce doucement mais sûrement, mais la période serait plutôt à la "stagflation", façon Numéricable, c'est à dire peanuts au niveau de la progression du parc abonnés, mais augmentation régulière des tarifs, ceci pouvant expliquer cela! Si en plus Bruxelles l'envoie dans les choux, en lui allongeant une facture de derrière les fagots, va falloir bientôt lancer une souscription! Il paraît que c'est la mode! :P

  4. Réagir sur le forum