Bouygues toujours leader sur le recrutement ADSL

16

Au troisième trimestre 2010, Bouygues Telecom a annoncé avoir recruté 120 000 nouveaux abonnés sur son offre Bbox, ce qui le place devant Orange, pourtant bien boosté par son offre Orange Open avec 97 000 nouveaux abonnés sur le trimestre.

Si Iliad (Free+Alice) et SFR n’ont pas encore annoncé leurs chiffres de recrutement pour ce trimestre, on peut d’ores et déjà estimer des résultats bien moins brillants de leur côté. En effet, en se basant sur les chiffres mis à notre disposition par l’Arcep, on peut estimer que les deux fournisseurs d’accès se partageront (avec Darty) 80 000 nouveaux abonnés sur le trimestre.

Une fois de plus, on constate l’excellente forme des offres quadruple play (ajoutant au triple play habituel un forfait de téléphonie mobile lié), avec une domination conservée de la part de Bouygues et une très belle remontée de la part d’Orange. SFR, toujours réfractaire à ce type d’offres, finira-t-il par se laisser convaincre de proposer du quadruple play à ses abonnés ? Et Free parviendra-t-il à tenir le choc en attendant le lancement de sa propre offre de téléphonie mobile en 2012 ?

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction]
Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

16 commentaires

  1. La preuve que la 4ème licence de téléphonie mobile (dont on ne sait toujours rien de concret) fait bien bouger les lignes. Sans cette licence, le marché serait resté figé. Le choc sera dans un an et demi quand FREE MOBILE va révéler son offre incluant une (des) ligne(s) mobile. Pour le moment Bouygues et Orange font de la vente groupée plus qu'autre chose.

  2. Excellente nouvelle, espérons que Bouygues Telecom atteigne rapidement les niveaux d'abonnés de Free et SFR. Avec un marché partagé par 4 gros acteurs, la concurrence devrait rester un moteur :-)

  3. Le choc est là : Free perd des clients nets pour la première fois dont près d'1% vers Orange ! Du jamais vu. Deux ans c'est très long et Free Mobile ne pourra plus faire grand chose dans un marché qui sera hypersegmenté, l'offre "simple" évoquée par le fondateur de Free ne concernera qu'une minorité de clients. Mais la 4è licence n'est pas la cause de ce changement : c'est tout simplement le pouvoir d'achat. Quand aux gros acteurs, Free décroche avec moins de 10% du marché : Bouygues a plus de clients qu'Alice et sa progression aura été plus rapide que celle de Free. Si SFR change d'avis et lance à son tour son tout-en-un pour fidéliser, l'offre Free deviendra ringarde, avec ou sans la V6 qui tue de la mort !

  4. Kami78 a écrit :
    Le choc est là : Free perd des clients nets pour la première fois dont près d'1% vers Orange ! Du jamais vu.
    Source ? Tout ce que je vois dans cet article, c'est 80k nouveaux clients que vont se partager les deux opérateurs restant. Et les chiffres officiels de Free ne sont pas prévus avant le 15/11. Je vois pas comment tu peux affirmer que Free perd des clients.

  5. ynos a écrit :
    Le choc est là : Free perd des clients nets pour la première fois dont près d'1% vers Orange ! Du jamais vu.
    Source ? Tout ce que je vois dans cet article, c'est 80k nouveaux clients que vont se partager les deux opérateurs restant. Et les chiffres officiels de Free ne sont pas prévus avant le 15/11. Je vois pas comment tu peux affirmer que Free perd des clients.
    Pas besoin d'être voyante pour prédire que free va être dans le rouge. Depuis des mois free décline et c'est un mouvement inexorable, le pire c'est que les dirigeants de free, les stratèges :D , n'ont encore rien compris, leur seule réponse pour l'heure c'est vente à perte sur vente privée et 100 euros en cadeau, aucune remise en question du modèle, du produit.

  6. un simple freenaute le

    Effectivement, le produit en question est un produit obsolète qui ne peut plus changer. Mais mon petit doigt me dit qu'il y a une V6 qui est sensée corriger ce que l'on reproche à la V5 : manque d'ergonomie, interface moche et mal pensée, design des années 80, lenteur excessive, fonctions désormais dépassées, etc. Bref, remettre en cause le produit est une chose. Il faut pouvoir. Ce sera normalement fait sous peu. Kami : non, Free n'a, jusqu'à preuve du contraire, pas perdu de clients nets au T3. Et tu n'as aucun chiffre pour affirmer qu'Orange a recruté essentiellement des freenautes, ça pourrait aussi bien concerner des clients SFR qui sont au même tarif que chez Free à offre égale. D'ailleurs, SFR réalise sa première contre-performance, mais je ne doute pas qu'ils vont réagir rapidement pour stopper l'hémorragie. Le rouge sera probablement pour le T4. Reste à voir ce que donnera l'année 2011. L'argument prix a un sens essentiellement grâce au battage médiatique que l'on fait autour des offres. Parce que oui, ce gain est réel, mais il n'est pas aussi colossal qu'on voudrait le faire croire. Le mal est plus profond, c'est plus un désamour de Free qui est en cause et une perte de visibilité conséquente. Ils n'ont rien de neuf et n'ont plus d'arguments face à une concurrence du même niveau et sans leurs défauts chroniques.

  7. Est-ce à cause du battage médiatique que le pouvoir d'achat a baissé ? Si le battage médiatique a joué un rôle, les thèmes des publicités télévisées de chaque opérateur, très différents, ne peuvent pas être minimisés. Pas plus d'ailleurs que la réputation plus ou moins fondée des pratiques commerciales. Or sur ces deux points il est clair que Free n'a pas l'expérience de ses concurrents. A cette heure Orange n'a pas démenti son affirmation selon laquelle la moitié de ses recrutements proviennent d'un seul opérateur, donc SFR ou Free. Or il serait très étonnant vue la tendance des deux premiers trimestres que SFR se soit littéralement effondré et qu'en même temps Free ait remonté à hauteur de sa pdm sans aucune nouveauté. Sur un marché où le tout-en-un fait désormais 75% de PDM, ne pas avoir d'offre GSM est déterminant. Il n'y a pas de désamour car il n'y avait pas le contraire auparavant : c'est la supériorité écrasante de la Freebox qui a attiré les clients jusqu'en 2008 et c'est le nivellement qui les attire moins ou plus du tout. Comme la majorité de ces nouveaux contrats proviennent de clients déjà abonnés qui ont a priori une qualité satisfaisante, ils ne changent pas par mécontentement ou par absence de visibilité - c'est quoi ? - mais parce qu'ils font leurs comptes. C'est un phénomène qui est d'ailleurs réversible pour peu que Freemobile apporte à son tour des avantages supérieurs au porte-monnaie des consommateurs.

  8. un simple freenaute le

    Ce n'est probablement pas le phénomène majeur, quand bien même il aurait réellement baissé.
    Or il serait très étonnant vue la tendance des deux premiers trimestres que SFR se soit littéralement effondré et qu'en même temps Free ait remonté à hauteur de sa pdm sans aucune nouveauté.
    On ne sait pas si les mauvais résultats de Free viennent du churn supérieur ou de recrutements inférieurs. Personnellement, les chiffres de satisfaction et de fidélité des freenautes se confirmant (60 millions l'a confirmé, les freenautes voulant partir sont rares), je pense à un fort dynamisme commercial de SFR qui compense un churn toujours élevé. Les 2 FAI souffrant du même problème face au manque d'offres quadruplay : ils souffriront des mêmes conséquences.
    par absence de visibilité - c'est quoi ? -
    "peu importe qu'on en parle en bien ou en mal, l'important c'est qu'on en parle" => depuis l'acquisition de la 4° licence, a-t-on parlé de Free ? Non. On a parlé du Monde, et... c'est tout. Free n'a plus de visibilité médiatique. Leur pub ratée est diffusée de plus en plus rarement, ils ont tenté le coup de la pub pour Freebox Replay, et récemment quelques pubs sur le net; mais ils ne sont pas sous les feux de la rampe, en lançant une nouvelle box, une nouvelle offre attractive (BoT, Orange), une nouveauté marquante -que Free a déjà mais que SFR a réussi à présenter comme superbe innovation, le double flux, etc). Bref, pas d'avantage, personne n'en parle, on ne les voit pas dans les boutiques et centres commerciaux,... plouf. En 2003, le pouvoir d'achat était plus bas qu'aujourd'hui et le marché autrement plus facile et tolérant pour les bugs. Même en 2007-08, quand Free a nettement amélioré sa qualité de service, et quand Orange coûtait bien plus cher qu'aujourd'hui, il n'y avait pas de fuite massive d'Orange vers la concurrence. Et même aujourd'hui, entre un Open et un Idéo, Idéo reste bien moins cher. Je ne serais pas surpris que SFR fasse une belle perf ce trimestre-ci. Ca invalide ta théorie du pouvoir d'achat, vu que leur offre est au même prix que celle de Free. Elle n'explique pas pourquoi depuis 1 an et demi, Free, qui a dépensé quoiqu'on en dise beaucoup de temps pour les aliciens et n'a pas pu sortir de nouveautés, s'est fait oublier en ne lançant aucune nouveauté majeure, et n'explique pas l'énorme rebond de SFR, dû à la fois à une forte hausse de la qualité, à une politique de remises généreuse et à une communication que Free n'a pas su entretenir.

  9. Les avantages budgétaires des offres tout-en-un ont mis du temps à se faire connaître : cela peut expliquer le succès de SFR en début d'année. Mais tu peux difficilement écrire à la fois que le pouvoir d'achat compte peu et que 75% des nouveaux clients choisissent des FAI qui communiquent sur cet avantage, même s'ils ne prennent pas tous Idéo ou Open. D'autre part, l'offre internet de SFR est plus riche et segmentée que celle de Free, donc elle correspond aux besoins spécifiques de davantage de clients : de celle à 20 euros au tout-en-un de luxe à 120 ! One more time sur le marché de 2010, ce n'est plus "l'offre simple" qui est efficace mais plusieurs offres ciblées : c'est peut-être une des raisons de la résistance de SFR. Le double flux c'est quoi ? Il faut revoir les pubs télé récentes des opérateurs qui cartonnent, cela pourrait aider ! En dehors des forums esclaves d'Iliad, les masturbations technophiles sont hors sujet. Free devra parler des avantages compréhensibles de son nouveau joujou, faire passer la hausse de l'abonnement et surtout compenser une image très douteuse de border liner que Rodolphe a malencontreusement renforcée !

  10. un simple freenaute le

    Doublon supprimé ;)

    Qui sauf preuve du contraire ne se dément pas, ils restent sur des recrutements très bons.
    Mais tu peux difficilement écrire à la fois que le pouvoir d'achat compte peu et que 75% des nouveaux clients choisissent des FAI qui communiquent sur cet avantage, même s'ils ne prennent pas tous Idéo ou Open.
    La pub excite leur fibre économe, comme Free l'a fait il y a 5 ans avec le dégroupage total et des teasings à la TV. Oui, le pouvoir d'achat compte, évidemment -bien que je ne sois pas certain qu'il ait réellement baissé, j'ai une méfiance naturelle envers le "mais c'était moins cher et je gagnais plus avant" bien franchouillard- mais s'il comptait tant que ça SFR perdrait autant de clients que Free.
    Clairement, ce n'est pas leur tout-en-un de luxe, qui n'a aucune pertinence face à celui de BoT, qui fait des masses; historiquement, leur offre à bas prix a plus ciblé des niches extrêmement spécifiques, vu que le client moyen accepte désormais sans souci le dégroupage total, qui rend les offres standard moins chères -ce que XN a raillé un peu injustement, mais clairement, ce n'est pas une offre à volume. Il suffit de voir la progression de leur nombre d'abonnés TV pour s'en convaincre : au moment du changement de nom, ils étaient bons derniers, avec moins de la moitié d'abonnés équipés TV. Ils sont désormais quasiment au niveau de la concurrence. De même la progression d'Orange sur l'IPTV, encore plus remarquable : les offres sans TV aujourd'hui, ce n'est plus un élément majeur. Quant aux 2 offres restantes, elles sont au tarif de Free, avec ou sans hotline incluse.
    Le double flux c'est quoi ? Il faut revoir les pubs télé récentes des opérateurs qui cartonnent, cela pourrait aider !
    SFR en a fait la pub. Pour ce qui est du service, effectivement. Et là encore, manque de visibilité de Free, qui n'a communiqué sur l'ATP que quelques jours dessus en IDF en fin de vacances scolaires (!).

  11. Réagir sur le forum