Bouygues relève (encore) son offre pour le rachat de SFR

0

L’offre qui valait 15 milliards

C’est aujourd’hui, vendredi 4 avril, que Vivendi doit se réunir pour décider s’il opte définitivement pour l’offre de rachat de SFR soumise par Altice (Numericable) — dont c’est le dernier jour de négociations exclusives — ou s’il est prêt à envisager une autre solution, comme un rachat par Bouygues.

C’est cette dernière ligne droite que Bouygues a choisi pour annoncer (encore) une nouvelle offre améliorée. Elle passe de 13,15 milliards à 15 milliards d’euros proposés en cash pour le rachat, grâce à l’arrivée de nouveaux partenaires au sein du projet. Ceux-ci incluent la Caisse des dépôts et consignations, AXA, les fonds des familles Dassault, Decaux et Pinault, etc.

En plus de ces 15 milliards, Vivendi hériterait de 10 % du capital du nouvel ensemble, ainsi que d’un complément de prix éventuel de 500 millions d’euros, pour une valorisation totale estimée à 16,5 milliards d’euros avant synergies.

Rappelons que cette offre, portant sur la composante numéraire, reste valable en parallèle de l’offre initiale de Bouygues, qui propose elle seulement 11,3 milliards d’euros en cash à Vivendi, mais lui permet d’entrer à hauteur de 43 % de participation dans le nouvel opérateur. Vivendi sera donc libre de choisir s’il préfère une rentabilité immédiate maximum, ou s’il préfère miser sur l’avenir de la future entité Bouygues-SFR…

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

Les commentaires sont fermés.