Bouygues (ré-)attaque l’itinérance de Free Mobile

44

jamais vu un bâtisseur aussi destructeur

Dans un courrier adressé aux parlementaires fraîchement élus, Martin Bouygues, P-D-G du groupe du même nom, demande par la législation de ne pas autoriser le renouvellement du contrat d’itinérance que Free Mobile a avec l’opérateur Orange.

2018 est l’année où le contrat s’arrête entre les deux opérateurs. D’ici là, Free peut librement utiliser le réseau Orange pour ses clients. Bien entendu, en attendant cette date, Free Mobile va poursuivre le déploiement de son réseau avec ses propres antennes.

Martin Bouygues accuse une nouvelle fois Free Mobile d’avoir déséquilibré le marché du mobile français « la principale explication du déséquilibre actuel du marché mobile réside dans le fait que le quatrième entrant est le premier et le seul opérateur en France à bénéficier, grâce au contrat d’itinérance 3G qui le lie à Orange, de la possibilité de n’investir dans son réseau mobile que là où il est sûr que c’est rentable« . Il demande donc qu’il soit impossible pour Free de pouvoir utiliser le réseau de l’opérateur historique au-delà de 2018. Ce qui imposerait le déploiement de ses propres infrastructures et devraient booster les contraintes d’investissement.

Combat de chiffres à l’appui, le PDG du groupe Bouygues affirme avoir investi près de 600 millions d’euros en 2011 pour son réseau mobile, tandis que Free n’a investi que 142 millions.

Il estime également que Free Mobile ne devrait pas bénéficier du contrat d’itinérance pour la 4G : « une telle itinérance aurait pour conséquence de distordre encore plus la concurrence et d’aggraver très fortement le déséquilibre actuel« .

Source : LeMonde.fr

Partager

A propos de l'auteur

Bougnat pure souche, connecté en réseau salers. Ne risque pas d'avoir la fibre optique ("nom di diou").

44 commentaires

  1. le pov martin, maintenant que le petit Nicolas n'est plus à l’Élysée, le fils du maçon ne sait plus quoi faire.
    Il aura foutu en l'air l'empire que son père Francis et son grand père Georges avaient bâti.
    Comme quoi les héritiers ne sont bons qu'à dilapider leur héritage. 8)

  2. Et la marmotte met le chocolat dans le papier d'aluminium.....
    Il faudrait peut-être rappeler à M. Bouygues ce qu'est une société commerciale, plus de concurrents = moins de parts du gâteau, donc moins de dividendes, c'est la seule chose qui fasse que les opérateurs historiques frappent du poing sur la table....
    Mais c'est bizarre, le principal intéressé (Orange) ne critique pas du tout ce contrat d'itinérance, et au contraire apprécie cet accord, alors où est le problème ?
    On a pas su s'adapter à un nouvel entrant, qui gagne de l'argent tout en pratiquant des prix "bas", la libre concurrence ne fait-elle pas partie de la loi du marché ?
    Il faudrait voir à remettre en question sa "mauvaise" politique commerciale plutôt que de chercher des subventions auprès de l'état et de ses vaches à lait.
    La jalousie est un vilain défaut....

  3. Plus ça va et plus ce MB dit de conneries! Je ne comprend pas qu'on ne le mette pas sous tuteur. il est en train de complétement discréditer Bouygues!

  4. Le pauvre Martin vient de prendre 106 millions de dividendes avec son frère en détenant 24% de Bouygues alors que  X.Niel prend 15 millions en détenant 64% de sa boite...
    Faut le comprendre m'enfin !

  5. Réagir sur le forum