Bouygues dégaine un forfait mobile à 1€… pour ses abonnés

8

Dans le cadre de sa récente opération de communication #NosClientsDabord, qui vise à récompenser la fidélité de ses abonnés, Bouygues Telecom annonce l’arrivée de plusieurs « cadeaux » de Noël… dont un forfait mobile illimité à 1€.

Les clients Bouygues Telecom pourront ainsi souscrire à un forfait 24/24 à prix cassés, à compter du 11 décembre : il leur sera proposé à 1€ par mois pendant un an (au lieu de 10,99€ par mois en temps habituel). Ce forfait inclut les appels illimités France et DOM, les SMS/MMS illimités, ainsi qu’un mini-quota de 20 Mo d’Internet à utiliser jusqu’en 4G+.

En guise d’autre cadeau, tous les détenteurs d’un forfait 24/24 3 Go ou supérieur pourront regarder la télévision en HD gratuitement, hors de tout fair use, pendant un an via l’application B.tv. On tentera d’ignorer l’évidente violation de la neutralité du net que cela peut représenter, et on se contentera de rappeler que cette période de gratuité débutera, elle aussi, ce 11 décembre.

Une troisième surprise devrait être dévoilée un peu plus tard par l’opérateur. Que l’on apprécie ou non ce genre de gestes commerciaux, on constate en tout cas que Bouygues tente de se distinguer en remettant la fidélisation des abonnés au cœur de sa communication, ce qui est à souligner à l’heure où de plus en plus d’opérateurs privilégient les offres ultra-agressives réservées exclusivement aux nouveaux abonnés… Free inclus.

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

8 commentaires

  1. Je trouve que vous y aller fort par rapport à la neutralité du net: Dans ce cas, l'IPTV qui, rappelons-le, a été le fer de lance chez Free dans le fixe il y a près de dix ans, cela remet en cause la neutralité du net? Pour moi c'est la même chose: Un service qui ne passe pas par internet (dans le sens où la source ne vient  pas plus loin que les équipements du FAI, on est plus proche d'une sorte d'intranet) et qui utilise un abonnement à internet pour être véhiculé jusqu'au client.
    C'est un peu comme si vous indiquiez qu'un tuner FM présent dans certains portables remettait en cause la neutralité du net.
    Ce n'est pas comme si, au final,  cela empêchait l'utilisateur d'aller sur youtube ou autre.

    La neutralité serait remise en cause si ils proposaient justement youtube en illimité et les autres services avec un fair use, voire limiter l'accès à internet uniquement youtube. Là oui, il y aurait maldonne.

  2. C'est fou que BT en arrive à se brader de la sorte, alors qu'il était en position de force lors de l'arrivée de la 4G. S'ils s'étaient contentés d'offrir la 4G avec éventuellement un léger supplément, ils auraient fait un jackpot.
    Mais on peut au moins les féliciter pour le geste fait vers leurs fidèles clients.

  3. Incroyable ! Les prix qu'ils peuvent pratiquer chez Bouygues ! Un jour ils vont bien finir par inventer un forfait mobile à 0€ pour leurs Client Box ?  ;D

  4. Joearchi a écrit :

    Je trouve que vous y aller fort par rapport à la neutralité du net: Dans ce cas, l'IPTV
    La neutralité serait remise en cause si ils proposaient justement youtube en illimité et les autres services avec un fair use

    Tu n'as pas comprit ce n'est pas la technologie IPTV qui est illimité mais juste l'application B.tv, ce qui discrimine toute les autres applications d'IPTV.
    Ton exemple de youtube est tout à fait juste, car il viole également la neutralité du NET, dailymotion ou wat fournissent un service équivalent.

    Les fournisseurs ne doivent pas faire de l'ingérence dans l'utilisation des services, c'est l'une des définitions de la neutralité du NET.

  5. shyrokie a écrit :

    Les fournisseurs ne doivent pas faire de l'ingérence dans l'utilisation des services, c'est l'une des définitions de la neutralité du NET.


    Tout à fait d'accord.... mais est-ce que ne pas faire entre dans le quota une application est de l'ingérence dans l'utilisation ?
    Les flux passent toujours par les mêmes tuyaux et ne sont pas priorisés non ?


    alainlfanfree a écrit :

    Incroyable ! Les prix qu'ils peuvent pratiquer chez Bouygues ! Un jour ils vont bien finir par inventer un forfait mobile à 0€ pour leurs Client Box ?  ;D


    Attention, il s'agit ici d'un forfait illimité en téléphonie et non 2h.

  6. shyrokie a écrit :

    Tu n'as pas comprit ce n'est pas la technologie IPTV qui est illimité mais juste l'application B.tv, ce qui discrimine toute les autres applications d'IPTV.
    Ton exemple de youtube est tout à fait juste, car il viole également la neutralité du NET, dailymotion ou wat fournissent un service équivalent.

    Les fournisseurs ne doivent pas faire de l'ingérence dans l'utilisation des services, c'est l'une des définitions de la neutralité du NET.


    Je pense que je me suis mal exprimé: Si leur appli implique un passage par internet, oui, il y a rupture de la neutralité du net. Si cela ne va pas au delà de leur propre réseau, pour moi c'est OK. Mais bon, quoi qu'il en soit, cela me semble de toute façon moins scandaleux que les fameux forfaits facebook youtube dont on entend parler régulièrement, c'est selon moi le gros risque actuel, pas un service géré par le fournisseur d'accès, qui je trouve a le droit de proposer en plus d'un accès internet des services hébergés chez lui, pas forcément trouvable sur internet.
    Sinon, on en revient à prôner uniquement les services over the top, et personnellement, j'y vois un risque bien plus important de création de trust.

  7. doppel a écrit :

    Attention, il s'agit ici d'un forfait illimité en téléphonie et non 2h.

      Bien sur ! Et  attention : 1€ par mois pendant un an (au lieu de 10,99€ par mois en temps habituel).

  8. Joearchi a écrit :

    Si cela ne va pas au delà de leur propre réseau, pour moi c'est OK. ...,
    ... un service géré par le fournisseur d'accès, qui je trouve a le droit de proposer en plus d'un accès internet des services hébergés chez lui, pas forcément trouvable sur internet.

    OK je vois ce que tu voulais dire, mais pour la TV on n'est pas sur un service proposé par l'Opérateur comme le double appel ou les MMS, c'est vraiment limite vue que c'est une application "maison" qui concurrence déloyalement d'autre application, ça serait différent si c'était "le flux" TV et non l'application.

    Les flux passent toujours par les mêmes tuyaux et ne sont pas priorisés non ?

    C'est un autre débat, mais oui il y a également du filtrage QoS, certain tuyaux sont volontairement sous dimensionné pour empêcher l'utilisation de certain flux, (youtube skype netflix P2P).

    Le but recherché est évident, les FAI veulent le beurre et l'argent du beurre, faire payer à la fois les fournisseurs de contenue  et à la fois les clients. Tout en se donnant un droit de regard et de contrôle.

    C'est un peu comme si après avoir payé le droit d'entré d'un parc d'attraction on te demande encore de payer chaque attraction et en plus les attractions payent le parc pour que tu puisse les voir, avec des videurs qui te vire si ce que tu fais ne plait pas au parc ou encore te limite l'accès à certaine attraction car trop de monde.

  9. Réagir sur le forum