Bouygues autorisé à recycler ses fréquences 2G en 4G, mais pas gratuitement

0

Le gouvernement s’apprête à donner son feu vert au projet de recyclage de fréquences 2G en 4G (sur la bande des 1800 MHz), formulé de ses vœux par Bouygues Telecom… mais pas sans contrepartie.

Selon BFM Business, qui s’est procuré l’information en exclusivité, le recyclage des fréquences sera autorisé… moyennant une redevance, de « 3 231 euros par an pour une paire de kilohertz en 4G, au lieu de 571 euros pour des services 2G traditionnels ».

Pour un lot de 40 MHz tel que celui dont dispose Bouygues Telecom en 2G, alors l’opération coûtera 64 millions d’euros par an. Soit au total 192 millions d’euros pendant trois ans — à partir de 2016, une nouvelle régulation européenne rendra cette autorisation caduque.

En parallèle, l’Arcep (Autorité de régulation des télécoms) devrait valider le principe de réutilisation de fréquences 2G pour les convertir en 4G. Il rappellera également que, par souci d’équité, une réallocation des fréquences 2G sera nécessaire : dans l’opération, Free Mobile devrait donc récupérer un lot de 30 MHz de fréquences, héritées de ses concurrents.

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

Les commentaires sont fermés.