Bbox revendique un demi-million d’abonnés

5

En se lançant sur le marché de l’ADSL en octobre 2008 face aux poids lourds du secteur, Bouygues Telecom faisait un pari risqué. Aujourd’hui, son offre ADSL Bbox revendique un parc de 500 000 abonnés…

Pari réussi pour la firme ? A l’heure où les acteurs historiques du milieu, tels Orange ou Free, accusent une certaine baisse de forme sur les recrutements, Bouygues Telecom semble creuser sa propre niche. En avance sur le terrain du quadruple play en France, l’opérateur a développé des offres sans équivalent chez les autres opérateurs, tels Ideo et plus récemment Ideo 24/24. Des caractéristiques qui expliquent sans doute ce demi-million d’abonnés en un court laps de temps…

« Cette performance, réalisée moins de vingt mois après le lancement de la Bbox, confirme les débuts réussis de Bouygues Telecom dans le fixe et légitime l’invention du quadruple play », se vante d’ailleurs la firme par voie de communiqué.

Bouygues reste cependant un petit opérateur face aux quelques 4,5 millions d’abonnés d’Iliad ou de SFR, ou encore aux 8,8 millions d’Orange (chiffres au premier trimestre 2010).

Son prochain pari sera désormais de ne pas se laisser distancer sur le déploiement de la fibre optique. Le grand groupe français, fraîchement débarqué sur le terrain des télécommunications fixes, sera-t-il prêt à suivre les lourds investissements lancés par Orange, Free et SFR ?

Source : Google News/AFP

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction]
Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

5 commentaires

  1. Tout le monde applaudit la performance de BT dans l'adsl avec 500.000 clients. Qu'en sera-t-il lorsque FREE mobile aura 500.000 clients ? A coup sur le chiffre sera minimisé.... Curieux comme quand il s'agit d'iliad la plupart des commentateurs trouvent à redire. Dernier exemple en date le refinancement de 1,4 milliards d'€. Si l'opération est un succés, on va chercher des histoires sur le taux de ce financement....

  2. castera a écrit :
    Tout le monde applaudit la performance de BT dans l'adsl avec 500.000 clients. Qu'en sera-t-il lorsque FREE mobile aura 500.000 clients ? A coup sur le chiffre sera minimisé.... Curieux comme quand il s'agit d'iliad la plupart des commentateurs trouvent à redire. Dernier exemple en date le refinancement de 1,4 milliards d'€. Si l'opération est un succés, on va chercher des histoires sur le taux de ce financement....
    Nouveau sur un marché occupé par des mastodontes et pleinement mature et arriver à prendre 500 000 clients c'est un exploit, il suffit de voir ou en est Darty. Ces 500 000 clients viennent d'ailleurs en grand nombre de free/alice et un peu d'orange. Quand free aura 500 000 clients on en reparlera lol déjà qu'il plante ses antennes :D C'est vrai qu'un 1,4 milliard de dettes pour une valorisation boursière de 3,6 milliards c'est un exploit en cette période.

  3. joel-19 a écrit :
    Tout le monde applaudit la performance de BT dans l'adsl avec 500.000 clients. Qu'en sera-t-il lorsque FREE mobile aura 500.000 clients ? A coup sur le chiffre sera minimisé.... Curieux comme quand il s'agit d'iliad la plupart des commentateurs trouvent à redire. Dernier exemple en date le refinancement de 1,4 milliards d'€. Si l'opération est un succés, on va chercher des histoires sur le taux de ce financement....
    Nouveau sur un marché occupé par des mastodontes et pleinement mature et arriver à prendre 500 000 clients c'est un exploit, il suffit de voir ou en est Darty. Ces 500 000 clients viennent d'ailleurs en grand nombre de free/alice et un peu d'orange. Quand free aura 500 000 clients on en reparlera lol déjà qu'il plante ses antennes :D C'est vrai qu'un 1,4 milliard de dettes pour une valorisation boursière de 3,6 milliards c'est un exploit en cette période.
    pour info, si je vais voir sur boursorama je vois pour illiad dette financière en 2010 760 millions d'euros pour un bénéfice net de 436 million (1,7 ans pour rembourser sans dividendes). C'est très raisonnable. Prenons un concurrent au hasard: france télécom: dette 30 milliard pour un bénéfice net de 9 milliard (3,3 ans pour rembourser sans dividendes) pour info en 2001 france télécom était à 75 milliard de dette avec un bénéfice moindre qu'aujourd'hui (à cause de l'achat d'orange lors de la bulle internet). Je ne vois pas en quoi la dette d'illiad peut faire peur, il y'a des sociétés autrement plus endettées y compris dans le même secteur. Ils investissent c'est normal, si ils ne le faisaient pas ce serait très inquiétant pour leur avenir. Et tous les grands concurrents d'illiad ont investis beaucoup plus dans la téléphonie mobile au début des années 2000. Pour en revenir au sujet, je dis chapeau à BT qui avec sont offre quadruplay a donnée un coup de pied dans la fourmilière d'un marché qui commençait à devenir atone. 45 euros pour le portable 2 heures + adsl (tout compris) + internet sur le portable (j'ai un iphone chez eux depuis) c'est vraiment pas cher. Pour comparer, chez orange le même forfait iphone 2 heures est à 45 euros (mais sans l'adsl)

  4. Pas sérieux de comparer les endettements d'Orange et d'Iliad mais ce n'est pas le sujet. Les 500.000 clients de BoT ne sont pas des primo utilisateurs : ils viennent des autres opérateurs. Par exemple, les enfants qui quittent le domicile familial ont un budget limité qui entraîne le choix du tout-en-un, Idéo pour le moment. Le succès réel de Bot n'est pas surprenant, et la tendance est solide, hélas pour Iliad.

  5. Un pari pas gagné d'avance pour ByTel, et pas encore gagné d'ailleurs... Le décollage est une réussite, reste à ne pas se crasher : les offres concurrentes commencent à arriver (cf SFR avec son offre Absolu et Orange qui vient d'avoir un GO de l'Arcep) !

  6. Réagir sur le forum