Au revoir Numericable, bonjour Virgin Media ?

5

Dans le monde (impitoyable ?) des fournisseurs d'accès à Internet, de nouvelles rumeurs courent sur Numéricable et sur Virgin Media.

Le fond d'investissement Civen, propriétaire de Numericable, chercherait à vendre l'opérateur. En parallèle, le FAI anglais Virgin Media souhaiterait entrer en France. Y a-t-il un lien ou est-ce que pure coïncidence ? 

UPC-Noos-Numericable a été acheté début 2006 par un fond d'investissement européen « Cinven ». Avec près de 4 millions de client (à l'époque), Numericable a souffert des opérateurs ADSL. En effet, seules quelques grandes villes pouvaient bénéficier d'une offre Triple Play du câblo-opérateur. Tous les opérateurs ADSL proposant le dégroupage ont pu déployer plus rapidement ces mêmes services.

Cette vente, si elle avait lieu, se monte à 3 milliards d'euros ; acheté 1,25 milliard il y a un an et demi, l'opération serait rentable. Néanmoins, Numéricable dément ces informations de vente.

Il y a quelques semaines, on apprenait que Numericable s'était approché de Bouygues Télécom pour devenir opérateur mobile virtuel. Auraient-ils dans l'idée de rester sur le marché et en proposant cette fois des offres Quadruple Play ?


Lundi, le quotidien britannique « The Times » publiait un article où Virgin Media (opérateur internet outre-manche) se serait rapproché de Numéricable, pour un éventuel rachat, afin de pouvoir s'implanter en France. Nous avons déjà Virgin Mobile comme opérateur de téléphonie mobile (sur réseau Orange), et avoir une « VirginBox » Quadruple Play ne paraît pas incohérent

Information également démentie par Numéricable.

Achat / Vente ? Ou simple rapprochement (stratégique ?) des deux groupes ? En tout cas, le marché français de l'Internet ne semble pas être à saturation et intéresse toujours de nouveaux acteurs.

 Sources : Ariase, TéléSatellite Numérique, The Times (en anglais)

Partager

A propos de l'auteur

Bougnat pure souche, connecté en réseau salers. Ne risque pas d’avoir la fibre optique (« nom di diou »).

5 commentaires

  1. J'ai vu la nouvelle pub numéricable ce matin. Mais bon, Club Internet faisait toujours la pub alors que Neuf avait déjà racheté. ;) Toujours aussi peu étendu le réseau Numéricable pour le triple play :(

  2. Virgin étant déjà MVNO, fournisseur de contenu, groupe média (Virgin tv, radio), c'est une logique d'intégration verticale...assez cohérente.

  3. Je tenais juste à préciser ceci : Numéricable se décompose : NC Numéricable et France Telecom Cable (acheté pour 528 millions d'euros) Est Video et Coditel (acheté pour 525 millions d'euros) Noos - UPC (acheté pour 1,25 milliard d'euros) De fait, le groupe n'a pas été acheté pour 1,25 milliard d'euros, mais pour près de 2,5 milliard d'euros ...

  4. Réagir sur le forum