Après sa frénésie d’achats, Patrick Drahi va vendre SFR Belgium

1

Désormais plus tourné vers les États-Unis, où il a acquis coup sur coup Suddenlink et Cablevision, Patrick Drahi (fondateur et actionnaire majoritaire d’Altice) s’apprête à vendre SFR Belgium.

Afin de combler la dette record du groupe Altice, estimée à 50 milliards d’euros, Patrick Drahi commence à lâcher du lest. Et prévoit de céder SFR Belgium, filiale acquise en 2003 sous le nom de Coditel Brabant. Le groupe espère dégager jusqu’à 500 millions d’euros de la vente, dont le mandat a d’ores et déjà été confié à la banque Lazard. Réalisant ainsi une belle plus-value, l’opérateur ayant initialement été racheté pour 82 millions.

SFR Belgium est pourtant en perte de vitesse. Le câblo-opérateur n’est plus à la tête que de 110 000 clients, contre 180 000 en 2003. Mais il génère encore des revenus confortables, avec un résultat brut (Ebitda) de 51 millions d’euros l’an passé. Néanmoins, sa position d’outsider en Belgique ne contente sans doute plus la maison-mère Altice, qui affiche désormais des ambitions conséquentes outre-Atlantique.

L’opération devrait permettre à une Altice surendettée de dégager un peu de cash pour les années à venir.

Source : Les Échos

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

1 commentaire

  1. Réagir sur le forum