Altice-SFR : l’indécent bonus de départ de Michel Combes

0

Michel Combes, ex-directeur général d’Altice, a empoché un joli pactole en quittant l’entreprise en novembre 2017 : six millions d’euros, selon le rapport annuel du groupe.

L’ancien dirigeant d’Altice, depuis parti faire carrière aux États-Unis, a touché le jackpot en quittant son poste : une prime additionnelle de 6 millions d’euros, qui vient s’ajouter aux 6,64 millions d’euros correspondant à son salaire avec primes (notamment une rémunération en actions). Michel Combes a, en outre, touché un « welcome bonus » de 600 000 $ lors de son arrivée chez Sprint, outre-Atlantique. Sa rémunération annuelle y est fixée à 1,5 million de dollars, sans compter la part de variable et les éventuelles options.

Ces montants apparaissent d’autant plus indécents lorsqu’on pense aux 5000 emplois supprimés en parallèle au sein du groupe Altice-SFR. Un plan de départs volontaires qui devait lui faire économiser quelques 400 millions par an, mais qui, selon un rapport interne, a eu l’inverse de l’effet escompté

via AFP

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

0 commentaire

    Réagir sur le forum