Altice : Patrick Drahi sépare ses branches US et Europe

Altice : Patrick Drahi sépare ses branches US et Europe

0

Face à un déficit de confiance des actionnaires, Altice (maison-mère de SFR) annonce sa réorganisation : les activités USA et Europe vont être séparées.

Une scission pure et dure, c’est ce vers quoi s’oriente le groupe de Patrick Drahi pour tenter de convaincre à nouveau. Altice NV, holding principale du groupe à Amsterdam, va se séparer d’Altice USA. En parallèle, une nouvelle structure sera créée, du nom d’Altice Europe.

Actuellement, Altice NV détient 67,2% d’Altice USA. À l’issue de la scission, prévue d’ici la fin du deuxième trimestre 2018, les actionnaires d’Altice NV se verront proposer 0,4163 action d’Altice USA par action détenue.

Organigramme simplifié du groupe Altice. © Benoît Boussemart

Cela permettra, par la même occasion, de simplifier la structure d’Altice au sein d’un groupe à l’organigramme réputé particulièrement compliqué…

Un atout pour les USA, un futur incertain pour l’Europe

Par cette opération, la direction espère contenter les actionnaires qui s’étaient désolés de voir que les bons résultats d’Altice USA étaient plombés par ceux des opérateurs européens du groupe, notamment SFR. Par effet de bord, le futur d’Altice Europe semble plus incertain, alors que SFR ne parvient pas à renouer avec la rentabilité et que les autres actifs du groupe, comme Altice Portugal (Portugal Telecom) ne devraient pas suffire à compenser ces mauvais résultats.

Patrick Drahi restera à la tête des deux entités via sa holding Next, et siègera aux deux conseils d’administration. L’actuel DG du groupe, Dexter Goei, héritera de la direction d’Altice USA, tandis que Dennis Okhuijsen sera nommé à ce poste côté Europe.

via AFP

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

0 commentaire

    Réagir sur le forum