Altice joue de malchance pour l’inauguration de ses nouveaux locaux

1

Altice a inauguré en grandes pompes ses nouveaux locaux, studios de BFM TV et RMC… mais Patrick Drahi a joué de malchance.

L’inauguration du « Campus Altice » (c’est son nom) a eu lieu à l’occasion de l’emménagement de BFM TV et RMC, les deux médias stars du groupe. Les locaux flambant neufs, situés en plein cœur du XVè arrondissement de Paris, avaient déjà été mis à profit quelques mois plus tôt puisqu’ils abritaient déjà les rédactions de L’Express, Libération, ainsi qu’une partie de RMC Sport. À terme, ce campus devrait accueillir l’intégralité des activités d’Altice.

Pourtant, lors de son lancement officiel, le 9 octobre 2018, Altice a joué de malchance. Son actionnaire majoritaire Patrick Drahi comptait sur la présence de nombreuses personnalités politiques pour afficher leur soutien : Gérard Collomb (ex-ministre de l’Intérieur), Françoise Nyssen (ex-ministre de la Culture), Bruno Le Maire (ministre de l’Économie et des Finances), Benjamin Griveaux (porte-parole du gouvernement) et Julien Denormandie (ministre chargé de la Ville et du Logement). L’Obs révèle que, suite à la démission surprise de Gérard Collomb quelques jours plus tôt et au remaniement ministériel qui s’en est suivi, tous ont annulé leur participation l’après-midi même. Seule Anne Hidalgo, la maire de Paris, était finalement présente.

Source : L’Obs

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

1 commentaire

  1. Quand on sait que l'immeuble Qu4drans est d'abord une opération financière juteuse pour lui (il a acheté personnellement l'immeuble, et donc trouvé le locataire très accommodant qui va lui rembourser), et que d'autre part SFR avait un bail de 12 ans dans les locaux qu'ils occupaient à Saint-Denis depuis 2014 si je me trompe pas, la rupture du contrat a du coûter cher à SFR.

    Bien sûr, les locaux à saint-Denis étaient devenus trop grand depuis le départ de 5000 salariés, mais même cela, s'afficher avec un grand patron qui licencie pour sortir plus de cash flow de son entreprise pour rembourser les emprunts du rachat, cela peut faire mauvais genre pour ces politiques.

  2. Réagir sur le forum