700 MHz: Numericable-SFR participera aux enchères, même si « ça ne sert à rien »

1

Le groupe Numericable-SFR participera aux enchères pour de nouvelles fréquences mobiles 700 MHz, a annoncé Patrick Drahi, tout en soulignant que « ça ne sert à rien »…

L’opérateur entend bien repartir avec son lot de fréquences basses 700 MHz. « Nous avons les lignes de financement nécessaires, sans problème (…) nous paierons pour avoir notre quote-part », a affirmé Patrick Drahi, patron de Numericable-SFR, lors d’une audition devant la commission des Affaires culturelles à l’Assemblée nationale, mercredi.

Pourtant, lui-même concède que de telles fréquences ne lui seraient d’aucune utilité. « Pour les dix prochaines années, ça ne sert à rien », a-t-il affirmé. « Les spectres de SFR font qu’il n’y a pas besoin de fréquences supplémentaires ».

Paradoxal ? Pas exactement. En mettant tous les moyens en œuvre pour s’arroger un lot sur la bande 700 MHz, Numericable-SFR cherche avant tout à en priver Free Mobile, qui manque cruellement de fréquences « basses » (permettant de mieux couvrir le territoire). Ainsi, si l’ARCEP n’accorde pas d’avantage à Free lors de l’attribution des fréquences, seuls les opérateurs misant la plus grosse somme pourront repartir avec un lot… et il n’y en aura pas pour tout le monde.

via Satellifax

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

1 commentaire

  1. Réagir sur le forum