4G : une plainte contre Orange et SFR pour promesses non tenues

4

L’association UFC-Que Choisir a dressé un bilan de la couverture réelle des trois opérateurs (Orange, SFR et Bouygues Telecom) en 4G. Résultat : si la couverture réelle chez Bouygues est globalement conforme à ses annonces, Orange et SFR écopent d’un carton rouge…

Pour les besoins de son étude, l’association a concentré ses mesures sur la ville de Paris, que chaque opérateur annonce couvrir de façon presque intégrale. « La réalité est bien différente », dénonce l’UFC : selon ses mesures, Orange ne couvre que 79,3% de la ville, tandis que SFR est présent sur moins de 75% du territoire. De tels chiffres laissent « craindre le pire » sur la couverture réelle dans des zones françaises moins mises en avant…

Seul Bouygues Telecom s’en sort honorablement. L’opérateur qui a fait de la 4G son fer de lance dispose d’un taux de couverture de 99,4% sur Paris, proche de ses annonces.

Face à ses constatations, l’UFC-Que Choisir annonce le dépôt d’une plainte contre Orange et SFR pour pratiques commerciales trompeuses. Outre le décalage entre le taux de couverture annoncé et la couverture réelle, l’association y pointe les abus de langage utilisés par les opérateurs sur le très haut débit, de nature à entraîner la confusion entre le H+/Dual Carrier et la 4G LTE.

L’association en profite pour faire appel à l’ARCEP, Autorité de régulation des télécoms. Elle demande la création d’un Observatoire de la 4G, pour vérifier que les opérateurs respectent bien leurs cartes de couverture ; et d’imposer aux opérateurs la distinction claire des technologies utilisées (H+, 4G LTE…) sur leurs cartographies.

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

4 commentaires

  1. Quand on voit la couverture 3G et qui bien plus vielle annoncée et que l'on obtient qu’une connexion en Edge. Pourquoi s'étonner de cette différence.

  2. Ca m'étonnerait que la plainte de que choisir ne serve à grand chose, étant donné qu'ils n'ont réalisé leurs tests que sur Paris...
    Par contre, l'idée d'un "Observatoire de la 4G" pourrait en effet donner une certaine crédibilité aux effets d'annonces...

  3. Réagir sur le forum