4G : une plainte contre Orange et SFR pour promesses non tenues

0

L’association UFC-Que Choisir a dressé un bilan de la couverture réelle des trois opérateurs (Orange, SFR et Bouygues Telecom) en 4G. Résultat : si la couverture réelle chez Bouygues est globalement conforme à ses annonces, Orange et SFR écopent d’un carton rouge…

Pour les besoins de son étude, l’association a concentré ses mesures sur la ville de Paris, que chaque opérateur annonce couvrir de façon presque intégrale. « La réalité est bien différente », dénonce l’UFC : selon ses mesures, Orange ne couvre que 79,3% de la ville, tandis que SFR est présent sur moins de 75% du territoire. De tels chiffres laissent « craindre le pire » sur la couverture réelle dans des zones françaises moins mises en avant…

Seul Bouygues Telecom s’en sort honorablement. L’opérateur qui a fait de la 4G son fer de lance dispose d’un taux de couverture de 99,4% sur Paris, proche de ses annonces.

Face à ses constatations, l’UFC-Que Choisir annonce le dépôt d’une plainte contre Orange et SFR pour pratiques commerciales trompeuses. Outre le décalage entre le taux de couverture annoncé et la couverture réelle, l’association y pointe les abus de langage utilisés par les opérateurs sur le très haut débit, de nature à entraîner la confusion entre le H+/Dual Carrier et la 4G LTE.

L’association en profite pour faire appel à l’ARCEP, Autorité de régulation des télécoms. Elle demande la création d’un Observatoire de la 4G, pour vérifier que les opérateurs respectent bien leurs cartes de couverture ; et d’imposer aux opérateurs la distinction claire des technologies utilisées (H+, 4G LTE…) sur leurs cartographies.

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

Les commentaires sont fermés.