4G : selon les analystes, SFR doit réagir avant Noël

0

C’est pas 4G Ready, ça…

La guerre de la 4G sans surcoût, initiée par Free Mobile, a poussé tous les opérateurs à réagir : Bouygues Telecom lui a emboîté le pas sur ses offres propres puis avec B&You, et Orange a annoncé suivre le mouvement avec Sosh. Tous les opérateurs, vous dites ? Non ! Dans son petit carré rouge, l’un d’eux résiste encore et toujours à la baisse des prix…

Si les concurrents de Free ont fait preuve de réactions rapides, parfois agacées (on relèvera ainsi les nombreuses interventions médiatiques de Stéphane Richard, remonté contre Free et son fondateur Xavier Niel), SFR marque le terrain de… son absence totale du débat.

L’opérateur au carré rouge fait preuve d’un mutisme absolu depuis le début de l’affrontement sur les prix de la 4G, ainsi que le relève un article du Huffington Post. Son offre low cost, RED de SFR, se contente de mettre en avant la 3G Dual Carrier là où les forfaits concurrents équivalents proposent déjà, ou vont afficher d’ici quelques semaines, la 4G. Et ses forfaits principaux doivent se contenter d’une offre de réduction temporaire de 4 € par mois sur la 4G, proposée depuis le mois de septembre…

Devant ce silence assourdissant, les analystes sont pessimistes sur le sort de SFR. L’opérateur « n’a plus trop le choix et doit bouger d’ici Noël », estime Alexandre Bourreau, expert télécoms chez Kurt Salmon. Celui-ci pense que RED de SFR s’alignera sur les offres low-cost de la concurrence. Mais SFR « a beaucoup investi pour la 4G [en dépensant plus d’1 milliard d’euros dans l’achat de ses fréquences, ndlr], ça paraîtrait légitime que le groupe souhaite valoriser les sommes dépensées sur des abonnements plus gourmands », poursuit l’analyste.

Reste à savoir si l’opérateur, désormais isolé, aura réellement le choix. Chaque jour de silence supplémentaire est un argument commercial indéniable pour Free, Bouygues, B&You ou encore Sosh, et leur 4G sans surcoût…

Source : Huffington Post

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

Les commentaires sont fermés.