4G : Orange se dit prêt à s’associer à SFR et Bouygues

8

TSF (Tout Sauf Free)

Face au déploiement d’un réseau 4G qui s’annonce lourd et coûteux, alors que la tendance est plutôt à l’économie, Orange s’est dit prêt à s’associer à ses deux plus gros rivaux, SFR et Bouygues Telecom, pour mieux diviser les coûts.

Dans un entretien consacré à L’Express, Stéphane Richard, PDG d’Orange, l’annonce : « Nous partageons déjà notre réseau avec d’autres opérateurs en Pologne et en Grande-Bretagne et, bientôt, en Roumanie et en Espagne. Nous sommes prêts à le faire en France avec SFR et/ou Bouygues dans la 4G ».

Une telle alliance, inimaginable il y a encore quelques années, permettrait aux opérateurs historiques de mieux se partager les dépenses dans un secteur fragilisé par l’arrivée de Free Mobile.

Toutefois, rien n’est encore joué, comme le souligne Stéphane Richard : de son propre aveu, SFR comme Bouygues « semblent réticents pour le moment »

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

8 commentaires

  1. SFR et Bouygues Telecom sont peut-être réticents car ces derniers sont déja en négociation pour partager 8000 sites ruraux, dans l'optique du déploiement conjoint de la 4G LTE à 800 Mhz. Surtout dans les communes appartenant à la liste des "Zones Prioritaires" (selon les termes des Licences 800 Mhz 4G LTE).
    ... et que probablement aussi ces deux opérateurs digèrent mal l'accord d'itinérance 3G passé entre O-F et F-M  ;)

  2. La portée/capacité d'une antenne 4G est-elle comparable à celle d'une antenne 3G ? Autrement dit, pour faire de la 4G, est-il nécessaire de trouver de nouvelles implantations d'antennes ou "suffit-il" de remplacer le matériel 3G par du matériel 4G (c'est très simpliste comme question car j'imagine que c'est un peu plus compliqué que ça) ?
    Si il suffit d'upgrader le matériel, on peut comprendre qu'une alliance entre les 3 gros opérateurs permettrait rapidement une couverture quasi complète de la population en 4G ou dis-je une grosse bêtise ?

  3. OhMonBato a écrit :

    La portée/capacité d'une antenne 4G est-elle comparable à celle d'une antenne 3G ? Autrement dit, pour faire de la 4G, est-il nécessaire de trouver de nouvelles implantations d'antennes ou "suffit-il" de remplacer le matériel 3G par du matériel 4G (c'est très simpliste comme question car j'imagine que c'est un peu plus compliqué que ça) ?
    Si il suffit d'upgrader le matériel, on peut comprendre qu'une alliance entre les 3 gros opérateurs permettrait rapidement une couverture quasi complète de la population en 4G ou dis-je une grosse bêtise ?


    La portée et la capacité dépendent beaucoup de la bande de fréquence utilisée et, dans une moindre mesure, du type de modulation. Ensuite, il y a un rapport mathématique entre couverture/capacité/Qualité de Service.

    Pour faire court et simple:
    La 4G LTE à 2,6 GHz couvre moins bien que de la 3G à 2,1 GHz et beaucoup moins bien que de la 3G à 900 MHz.
    La 4G LTE à 800 MHz couvre environ 2 fois mieux que de la 4G LTE à 2,6 GHz.

    Donc, les opérateurs qui vont utiliser de la 4G LTE à 2,6 GHz devront densifier leur réseau physique de relais-radio 3G, les cellules radio étant plus petites à capacité équivalente. En Zones Très Denses (voir formulation de l'ARCEP), une cellule radio 4G LTE à 2,6 GHz est de l'ordre de 200 à 300 mètres de rayon.
    Les opérateurs qui vont utiliser de la 4G LTE à 800 MHz peuvent utiliser leurs sites relais-radio 3G existant. La portée étant meilleure qu'en 2,6 GHz, 2,1 GHz et 900 MHz, au prix toutefois d'une modeste diminution de débit/capacité (ce qui n'est pas trop pénalisant en zones rurales).

    Enfin, pour répondre à votre dernière question, il n'y a techniquement et physiquement presque aucun rapport entre un réseau 3G et 4G LTE. Le coeur de réseau 4G LTE est complètement spécifique, ainsi que la partie radio. Et puis bien sûr, la 4G LTE est exclusivement data. La voix est gérée via des modes hybrides, le 3GPP préconisant surtout la voix portée sur couche IMS.
    Il existe des relais-radio multi-standards et multi fréquences, avec certaines limitations quand aux cumuls simultanés de standards et de bandes de fréquences.
    Le système antennaire sur les pylônes n'est pas facilement compatible multi bande de fréquences, autre frein.
    Les liens de transmission physiques terrestres (backbone IP) entre les équipements radio et coeur doivent être largement plus dimensionnés qu'en 3G.

    La norme 4G LTE favorise techniquement la mutualisation inter-opérateurs. Le mode le plus utilisé en 4G LTE à cet égard est l'accord de type MOCN (Multiple Operator Core Network), tel que celui mis en oeuvre outre-Rhin depuis novembre 2010: un seul réseau radio 4G LTE 800 MHz raccordé à plusieurs coeurs de réseau 4G LTE de différents opérateurs mobiles.

    Trois bonnes nouvelles avec la 4G LTE:

    -- Il s'agit d'une profonde rupture technologique comparé à la 3G qui fut toujours bancale et limitée, et les performances n'ont vraiment rien à voir. Débits upload/download et surtout très faible latence (ça permet d'utiliser enfin tous les logiciels temps réels);

    -- La 4G LTE apporte une multitude de nouveaux services, qui étaient impensables en 3G;

    -- Pour l'opérateur, un réseau 4G LTE est beaucoup plus simple et beaucoup plus facile à exploiter qu'un réseau 3G. Il est également plus rentable.

  4. Réagir sur le forum