4ème licence irréalisable selon Bouygues

18

les paris sont ouverts

Cette semaine, Martin Bouygues, PDG du groupe Bouygues a donné son avis sur l’arrivée d’un futur quatrième opérateur en téléphonie mobile lors de la publication des comptes semestriels.

C’est sans surprise que l’on apprend que cette idée ne l’enchante guère et lui semble même « totalement irréalisable ».
Bouygues va déposer plainte auprès de Bruxelles à propos des conditions d’attributions tout comme France Telecom l’a précédemment annoncé.

D’après Martin Bouygues, le nouvel arrivant aura les pires difficultés pour créer son réseau puisque la justice tranche de plus en plus en faveur des associations de riverains et refuse l’installation de nouvelles antennes particulièrement en agglomération.

La somme de un milliard prévue par Free (qui semble réaliste par plusieurs analystes spécialisés) pour créer ce réseau lui semble bien faible au regard des 850 millions investit cette année par son groupe dans la modernisation de son réseau.

Si Free est l’heureux gagnant de l’attribution de la future licence 4G pour l’été prochain, que va-t-il nous réserver pour un déploiement massif et rapide ? Les Freebox serviront-elles de relais 3G ?

Un accord est-il déjà prévu avec un des trois opérateurs ? L’avenir dira si Monsieur Bouygues avait raison.

Partager

A propos de l'auteur

Je suis à Freenews depuis 2005. Je suis modérateur, rédacteur et membre du Conseil d’Administration de l’association.
Je bosse dans un service d’expertise technique d’Enedis à Tours.
Premières connexions Internet (en 33,6) en 1997 avec des factures monstrueuses !
Freenaute de la première heure, j’ai fais parti des forfaits 50H bas débit bien avant l’ADSL. Un vrai Freenaute historique…

18 commentaires

  1. cette licence c'esy l'arlesienne ça fait conien d'années qu'on en entend parle. Il faut l'oublier j'usqu'à ce qui ait du concret. Salut a tous REDTOX

  2. Ca flippe sec chez les opérateurs qui ne vont plus avoir la possibilité de s'en mettre autant dans les poches. La belle époque va bientôt se terminer !

  3. redtox a écrit :
    cette licence c'esy l'arlesienne ça fait conien d'années qu'on en entend parle. Il faut l'oublier j'usqu'à ce qui ait du concret. Salut a tous REDTOX
    A priori l'appel d'offres en cours, c'est ce qu'on peut appeler du concret.

  4. En attendant ils ont pris les devant avec leur offre Ideo, enfin une vrai baisse des tarifs, mais bon, tous ses oeufs dans le meme panier ... ya pas interet a avoir de problemes :P

  5. Personne n'a bondit en lisant ce qu'il a dit ? Il demande à être remboursé sur les 619 millions qu'il a payé parce que le nouvel arrivant ne paie "que" 240 millions Alors que 240 c'est le prix d'un tiers seulement, et déjà largement majoré en plus ! S'il donne/abandonne un tiers des fréquences qu'il a déjà (et perds donc au moins un tiers de ses clients) peut-être qu'il serait remboursé !

  6. salut je ne comprend pas "l'inquiétude" (hi, hi ! ) de M.B., l'opération sera "irréalisable" (peut être que : SI ?) donc, sa plainte "est injustifiée" (il a du mal à trouver le sommeil, peut être) hi, hi ! Et, la Licence n'est, pas encore, attribuée...aïe !!!

  7. Commercialement, il est normal de vendre la même chose à des prix différents. Un logiciel, un film, une voiture vendus 3 ans plus tard ne valent pas le même prix. Et justement, la situation économique qui fait que l'installation des antennes est plus difficile maintenant peut expliquer que le prix de la licence vendue soit inférieur. Le client est en droit de ne pas acheter quand c'est trop cher. Et le vendeur a droit de remettre en vente un produit invendu à un prix inférieur. D'ailleurs Bouygues avait bénéficié de ce processus : il avait refusé de payer des milliards et il l'avait acheté quand le prix avait été réduit. Il aurait du faire un procès à l'époque pour faire interdire la révision des prix. Bref, que de la mauvaise foi. Mais avec tous ces problèmes créés artificiellement, il risquent de rendre le 4ème opérateur réellement peu capable d'être un concurrent séreux (des années de retards, des procédures juridiques, une bande passante partielle, un prix révisé à la hausse). Je rève d'avoir des opérateurs au moins au niveau de ceux que j'ai vu dans les pays de l'Est: même eux, ils sont déjà bien plus avancés techniquement et commercialement que les opérateurs français !

  8. Je suis pour un nouvel opérateur mais contre de nouvelles antennes. Le territoire est presque totalement couvert. Pourquoi en rajouter une couche ? Pourquoi ne pas mutualiser l'infrastructure (antennes) existantent en créant un "Réseau de Télécommunications Mobile de France" sur le model des autres réseaux français : - RFF : Réseau Ferré de France - RTE : Réseau de Transport d'Electricité - TDF : Opérateur de réseaux hertziens et d'infrastructures mutualisés en Europe Ce réseau d’antennes serait la propriété des 3 gugus et ouvert à d’autres investisseurs...

  9. Réagir sur le forum