Les articles du FreeStore sont refacturés en cas de déménagement

16

Le système d’achats sur le FreeStore de la Freebox permet, en théorie, de conserver ses applications quoi qu’il arrive, y compris en cas d’échange de Freebox défectueuse. L’historique des achats est, pour cela, associé au numéro de ligne du Freenaute : un jeu acheté le demeure donc, dans tous les cas. Ou presque…

En effet, ce système possède un défaut évident : dans le cas d’une procédure de déménagement faite dans les règles, le Freenaute conserve sa Freebox… mais pas les jeux qui y sont stockés.

Les jeux et applications ne sont en effet conservés sur le disque dur de la Freebox que pour éviter d’avoir à retélécharger l’ensemble des fichiers requis (pesant parfois plusieurs gigaoctets au total) à chaque lancement. En pratique, à chaque fois que vous accédez à votre liste d’applications, et à chaque fois que vous en lancez une, votre Freebox vérifie sur les serveurs de Free que vous possédez bien l’application en question…

En cas de déménagement, le numéro de ligne change, et les achats précédemment effectués sur le FreeStore disparaissent donc.

Free n’ayant pas prévu de solution pour migrer les jeux d’un compte à un autre dans ce cas particulier, il faut impérativement racheter ses applications et jeux Freebox. C’est en tout cas ce qu’explique Mid’, un membre de l’équipe Freebox, à un infortuné Freenaute lors d’une conversation sur les newsgroups de Free.

Espérons que Free saura mettre en place, à l’avenir, une solution intégrant la migration automatique des applications achetées en cas de procédure de déménagement.

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

16 commentaires

  1. Ce n'est pas parce que les devs de Free couplent le jeux à la ligne téléphonique (identification et facturarion) que ce couplage est immuable en cas de déménagement. En achetant un produit sur le FreeStore, free le met à disposition de l'abonné par l'intermédiaire de l'élément de réseau, il n'est pas associé explicitement à la ligne téléphonique. voici l'extrait des CGV : "FreeStore : plateforme de mise à disposition d’applications [...] destinées à enrichir en fonction des besoins de l’Abonné les fonctionnalités de l’Elément de Réseau dont dispose ce dernier." Puis "Freebox : Elément de Réseau ..." Comme l'élément de réseau est la Freebox alors il ne sera pas possible à Free de justifier une refacturation ! Puisque le jeu est attaché aux services de l'élément de réseau... Bref, il faudrait quand même que les devs lisent les CGV ; ) Et +1 dans le bugTracker A+ FreDeR

  2. Non, les services comme les jeux ne sont pas évoqués dans les CGV, du coup Free n'est redevabl de rien sur sa "valeur ajoutée". J'ai lu les CGV hier pour voir si l'on pouvait imputer à Free un défaut de service quand ils fournissent la Révolution qui ne marche pas comme annoncée. Et bien rien, les seuls services redevables sont internet (mais pas via le player par exemple), le téléphone et potentiellement la télé. Jeux, NAS, disfonctionnement d'une partie du service télé (enregistrements, chaines ...) on se tait et on a aucun droits. Reste juste la publicité mensongère assez flagrante. Quand à ce problème particulier, on va dire un de plus pour la Revolution. Encore un argument pour dire qu'ils ont mis en vente un produit non testé.

  3. Ce n'est pas parce que les CGV n'en parlent pas qu'il n'y a pas un contrat basé sur la publicité... mais va falloir un juge... Le problème actuel, si les achats sont liés à l'identifiant de ligne, c'est non seulement qu'en déménageant on perd les achats... mais aussi que un nouvel arrivant qui reprend une ligne bénéficiera des achats des précédents occupants! C'est donc potentiellement aussi un manque à gagner pour Free. Et va falloir valoriser les achats dans le prix de revente immobilier (A vendre Maison 120m²...., ligne free avec super mario kart 3 et mega rampage 3040; prix à négocier avec l'agence) Plus sérieusement, encore un cas où on a laisser faire une base de donnée à des codeurs sans un architecte en amont. C'est mal.

  4. Encore mieux, Lorsque vous achetez un "pack vidéo" (comme celle du DR house), et que vous déménagé ... Votre pack vidéo ne vous suit pas non plus. Malgré les multiples appelles et échange avec la Hotline, ceux-ci vous "promène" gentillement. Vivement qu'il prennent en compte ce cas d'usage ...

  5. TrouveRA une solution, c'est dans l'emploi du futur qu'est le problème. Free n'a aucune solution aujourd'hui aux résolutions des problèmes de sa "révolution", c'est elle qui aurait du être mise au futur. Marketing pourri, vendre un produit pas fini pour jouer avec les recrutements et les changements de taxes et autres TVA.

  6. mowa a écrit :
    Le fait que L'historique des achats est associé au numéro de ligne et que les applications soient conserver dans presque tous les cas c'est déjà bien , certainnement free n'a pas actuellement de solution pour la procédure de dém du moment que la plus part des freenautes changent leurs num de tél mais je pense que free est consciente de ça et va certainnement travailler dessus , on peut se montrer vigilant quand meme!!!!!!!!!
    Bien sur sauf si on se retrouve dans ce cas car franchement c'est abusé. Que cela ne se fasse pas automatiquement OK Que la hot line n'est pas une solution à proposer (voir même aucune réponse) là c'est quand même inquiétant Je sais pas moi il suffit de rembourser les achats qu'on est obligé de refaire. Surtout que pour free qq'un qui a acheté bc d'applications c'est une garantie qu'il reste client même lorsqu'il déménage (cause 1er de changement de FAI) donc commercialement il y a un manque à gagner car si tu te retrouve sans les application que tu reste chez free ou pas celà peut te donner des idées (voir même te pousser à partir).

  7. Le problème est aussi comptable: la facturation est liée à la ligne... Je pense bêtement qu'il manque une extension à la clef qu'est le numéro de ligne dans les bases de free: un numéro d'instance. Le gros problème, c'est que tout le SI de free repose probablement déjà sur le numéro de ligne, donc le changement n'est pas un projet qu'on fait n'importe comment, un truc à la fois: il faut faire basculer toutes (absolument toutes) les applications en même temps. D'un coté, on risque de casser une machine qui ramassent des millions par mois. D'un autre, l'investissement est colossale pour corriger un problème anecdotique dans un marché en expansion. Bref, dans le monde ADSL en progression des années 2000, ce n'était pas rentable. Dans le marché stabilisé de 2010, la question est différente: on ne fait plus de grosse croissance externe, mais la base installée bouge... Le problème est que le SI a grossit, et l'investissement est probablement encore plus coûteux.

  8. Réagir sur le forum