Freebook, Facebook sur la Freebox

0

En mode… « lecture seule » ?

En développement depuis juillet dernier, Freebook est un télésite qui vous permet de consulter votre compte Facebook depuis votre Freebox (dans la section Télésite ou par l’intermédiaire d’un mod Freeplayer qui gère les télésites).

Nous avons effectué un test rapide de ce petit utilitaire.

Pour votre première connexion, vous devrez vous connecter sur Facebook par le biais d’un ordinateur et générer un code de connexion sur la page de l’application. Cette opération, bien que contraignante, n’est nécessaire qu’une fois et permet de ne pas avoir à fournir ses véritables identifiants à Freebook.

L’interface est assez réussie : elle est sobre et reprend la charte graphique bleue de Facebook. En haut de l’écran, un bandeau vous donne accès à trois sections : Accueil, Amis, Profil. L’accueil vous propose un résumé des derniers statuts mis à jour, la liste d’amis vous permet d’accéder à leurs profils respectifs, quand à Profil… c’est le vôtre !

JPEG - 16.2 ko
L’accueil

Bien que stable et admirablement peu buggé pour un télésite, Freebook a tout de même tendance à bloquer un peu trop souvent sur l’écran de chargement d’une page, dès que le résultat à afficher est un peu trop lourd. La navigation se révèlera de toute façon relativement laborieuse à cause des délais de chargement entre chaque page (ce qui n’est pas un défaut de l’application mais bien inhérent à la nature même des télésites).

La plus grosse limitation de Freebook est l’impossibilité totale d’interagir avec son propre compte (à l’exception des invitations à Freebook qu’il est possible d’envoyer). On est condamné à la consultation des profils et photos, sans pouvoir effectuer les actions les plus simples (comme une mise à jour de statut). C’est vraiment dommage car l’intérêt du télésite s’en trouve limité…

JPEG - 14 ko
Un album photo

Sources (& photos auteur) : Freeplayer.org

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

Les commentaires sont fermés.