Elixir Dev Days 2010 : Day 1

0

FreeStore, Elixir, Freebox V6 et autres surprises…

Avec la sortie des jeux sur Freebox, Free avait annoncé la mise à la disposition d’une Api nommée « Elixir ».
Comme nous vous l’avions annoncé, Free organise ce week-end les « Elixir Dev Days 2010 » afin de présenter cette Api aux développeurs. Quelques nouvelles ont été données sur la Freebox V6.

Ce premier jour a été consacré à la présentation d’Elixir et des Enlightenment Foundation Libraries (EFL), plus particulièrement de ses composants Evas et Edge.

PNG - 8.7 ko
Logo Elixir

But de la journée

Pour les néophytes, le but d’Elixir est de permettre aux développeurs, de créer des applications, ou des jeux, capables de fonctionner sur la Freebox. A la manière d’Apple avec son App Store, Free compte créer d’ici quelques semaines un FreeStore permettant de télécharger des applications sur la Freebox.

Avant le lancement du FreeStore, Free a donc organisé les Elixir Dev Days afin que les développeurs puissent préparer leurs applications.

Déroulement du premier jour des Elixir Dev Days

La journée a commencé par un petit déjeuner suivi de la présentation d’Elixir par Christophe Massiot au siège d’Iliad. Un bonne cinquantaine de personnes étaient présentes.

Nous avons alors pu commencer à nous familiariser avec Elixir grâce à des TP (travaux pratiques) encadrés par l’équipe de Free et des contributeurs au projet EFL. L’ensemble des exemples utilisés sont disponibles dans le svn du projet Elixir.


La prise en main est loin d’être facile, mais une fois qu’on a compris le concept il y a moyen de s’en sortir … Ce qui est certain c’est qu’on est loin d’un SDK comme celui de l’iPhone, on sent que le projet est en cours de développement et que l’Api va être amenée à s’enrichir dans les prochaines semaines. Malgré le potentiel évident des applications sur Freebox, beaucoup risquent d’être freinés par la complexité apparente d’Elixir.


Présentation d'Edge

Après une pause déjeuner, on reprend avec la présentation d’Edge par Jonathan Atton. Edge va permettre de gérer les animations et l’interface graphique indépendamment de l’applicatif qui sera géré par Elixir en Javascript. L’avantage de ce découpage est la facilité de créer plusieurs thèmes pour une même application.


Prise en main d'Edge

Avec Edge on découvre la puissance des EFL, on peut ainsi animer un objet en définissant simplement plusieurs états, l’animation entre les différents états étant automatiquement calculée. Une autre particularité réside dans le fait que les animations sont programmées pour une certaine durée, ainsi en fonction de la puissance de l’hôte on obtiendra une animation plus ou moins fluide, mais la durée de l’animation sera la même.

Informations sur le FreeStore

Enfin la journée se termine par une session de questions / réponses où on apprend plein de choses intéressantes, en particulier sur le FreeStore.
Le FreeStore ne devrait pas être disponible avant mars, tout d’abord parce qu’un nouveau firmware pour la Freebox doit être déployé afin de contenir la dernière version d’Elixir qui permet de procéder à des échanges réseau. De plus le développement du FreeStore n’est pas terminé.

Free prélèvera une part similaire à ce qu’Apple perçoit sur les ventes d’applications soit environ 30% .

On sait que Free proposera trois modèles d’application :

- gratuite,

- payante à l’achat (on ne paye l’application qu’une fois pour toute),

- payante avec abonnement mensuel.
Le paiement s’effectuera directement sur la facture du freenaute et nécessitera la saisie du code parental pour valider le paiement (à la manière de ce qui est fait pour les achats de VOD actuellement).

Le FreeStore sera disponible directement sur la Freebox et permettra de consulter le description, un screenshot ainsi que la note d’une application avant de la télécharger. Les mises à jour seront gérées automatiquement par la Freebox, qui se chargera d’aller récupérer la dernière version à chaque lancement (tel que c’est le cas pour les jeux actuellement). Actuellement il n’est pas prévu de faire des mises en avant comme c’est le cas sur l’App Store d’Apple.

Contrairement à Apple et à sa politique très souvent critiquée de validation des applications avant leur mise à disposition, Free procédera à une validation a posteriori des applications. De la même manière que sur TV perso, les freenautes pourront signaler les applications indésirables, qui seront alors supprimées du FreeStore.

Les développeurs auront la possibilité de créer un compte sur un portail dédié. Ce compte sera dissocié de l’abonnement Freebox et permettra de publier des applications, et d’obtenir des stats sur les applications déployées (nombre de téléchargement, nombre d’utilisation …).
Avant de rendre son application disponible à tous les freenautes (équipés de Freebox V5), le développeur aura la possibilité de rendre accessible sa version à des béta testeurs en autorisant leurs Freebox à accéder au logiciel. Les développeurs n’auront pas accès aux nouveaux firmwares avant leur déploiement sur les Freebox, mais on nous assure que la retro compatibilité des applications Elixir sera toujours assurée.

Au niveau sécurité,les applications seront cryptés par Free et la Freebox se chargera de vérifier l’authenticité de l’application avant de l’exécuter. Dans le cas d’une application payante la Freebox procédera aussi aux vérifications nécessaires concernant l’abonnement de l’utilisateur. A priori on devrait avoir quelque chose d’assez robuste de ce côté là. On peut cependant déplorer le fait que toutes les applications auront accès aux fichiers du disque dur de la Freebox, une application donnée ayant alors la possibilité d’altérer les fichiers d’une autre application.

Le FreeStore ne sera disponible que sur la Freebox V5 … et ultérieures.

Des infos sur la Freebox V6 ?

Durant cette journée on a à plusieurs reprises entendu parler de Freebox V6. Si la date de sortie de celle-ci n’est pas connue, le deuxième semestre 2010 a été évoqué (si si l’année a été précisée …). Il semblerait d’ailleurs que le développement de la V6 s’accélère. On peut s’attendre à une refonte globale de l’interface de la Freebox.

On ne sait pas encore ce que cette Freebox aura dans le ventre, mais a priori on aura une box beaucoup plus puissante que la V5, ce qui devrait permettre d’ajouter des fonctionnalités trop gourmandes pour la V5 tel qu’un vrai navigateur web.

Les applications développées aujourd’hui pour la Freebox V5 seront fonctionnelles sur la Freebox V6, et pourront éventuellement utiliser un thème plus complexe sur V6.

Conclusion

Après cette première journée, on a déjà une première idée de ce qu’il est possible de faire sur la Freebox,et ce qui n’est pas possible. En effet il ne faut pas oublier que l’on travaille sur de l’embarqué et que les ressources disponibles ne sont pas aussi importantes que sur un pc.
Le plus gros manque actuel se situe, à mon avis, au niveau de la lecture de vidéos à l’intérieur d’une application mais cette fonctionnalité devrait arriver.

Il est très intéressant de pouvoir discuter avec d’autres développeurs de la communauté de freenauted, ainsi qu’avec les employés de Free, afin de leur soumettre notre point de vue ou nos demandes de fonctionnalités.

- Voir aussi : Elixir Dev Days 2010 : Day 2

- Vous pouvez suivre en direct les présentations sur TV perso

- Vous pouvez suivre le déroulement des Elixir Dev Days sur mon compte twitter r0ro_fr

- Page officielle du projet Elixir

- Code source Elixir

- Site d’Enlightenment

Partager

A propos de l'auteur

Les commentaires sont fermés.