ANFR : le premier observatoire de l’année publié

0

Comme chaque mois, l’ANFR, vient de publier son observatoire du déploiement des infrastructures mobiles, aussi bien relatif à la 4G qu’à la 5G, qui gagne de plus en plus de terrain. Une actualisation visible notamment sur cartoradio.fr, la plateforme cartographique qui recense l’ensemble des sites radioélectriques autorisés sur le territoire français.

L’occasion de tirer un premier bilan de l’activité des opérateurs sur le terrain pour l’année passée.

Les objectifs de couverture du territoire évidents chez certains opérateurs.

Ainsi, au 1er janvier dernier, ce sont pas moins de 31 650 sites dont 5 en Outre-Mer, qui ont bénéficié d’une autorisation délivrée par l’Agence Nationale des Fréquences depuis la mise sur le marché de la 5G, avec, concernant le mois de décembre dernier, un maintien de l’activité malgré la trêve des confiseurs qui a surtout impacté les infrastructures 4G.

Une décélération qui ne porte aucune conséquence, au regard de la présence de la 4G sur le territoire, portant ainsi à 59 585 le nombre de sites autorisés, toutes technologies confondues soit 225 supplémentaires durant les 4 dernières semaines de l’année.

Parmi l’ensemble des infrastructures ayant bénéficié d’une autorisation, 70% sont opérationnelles d’un point de vue technique, mais pas forcément disponibles commercialement.

Du côté des fréquences :

  • 18 929 sites autorisés dans la bande 700 MHz (Free) dont 13 504 techniquement opérationnels
  • 5 sites autorisés dans la bande 1800 MHz en Guyane (Outremer Telecom)
  • 12 491 sites autorisés dans la bande 2 100 MHz (Bouygues Telecom, Orange, SFR et Outremer Telecom) dont 7 433 techniquement opérationnels
  • 15 208 sites autorisés dans la nouvelle bande 3,5 GHz (Bouygues Telecom, Free Mobile, Orange et SFR) dont 9 185 techniquement opérationnels.

Free Mobile leader sur le déploiement 4G.

Dans le courant du mois de décembre, Free Mobile a pu ouvrir 495 sites supplémentaires, SFR ouvrant la marche ; l’opérateur de Xavier Niel s’étant apparemment concentré sur le déploiement 4G.

En effet, si le rythme a été assez faible dans le courant du dernier mois de l’année, les demandes d’autorisations ont cependant grimpé de 0,4%, portant ainsi le nombre de sites en bénéficiant à 58 797 alors que les mises en service se sont vues accrues de 0,7%, ce qui correspond à un nombre total de sites de 51 294 dont 142 supplémentaires pour Free, loin devant SFR cette fois-ci.

Share.

About Author

Responsable légal, responsable d’édition, auteur et hébergeur.

Comments are closed.