Amazon surprend et lance sa plateforme de streaming musical HD

0

Amazon, et c’est un peu la surprise de la semaine, part désormais à la conquête du marché de la haute définition musicale avec une plateforme de streaming haut de gamme et sans pertes de définition sonore.

De quoi entrer directement et sérieusement en compétition avec Spotify ou Apple Music mais aussi Tidal ou Qobuz niveau catalogue, puisque c’est sur la qualité sonore qu’a entendu mettre l’accent Amazon Music HD qui prétend flirter avec la qualité audio d’un CD en balayant d’un revers tous les défauts liés à la compression.

Source Amazon

Avec un tarif de 14,99 € par mois ou 12,99 € pour ses abonnés Prime, ce sont approximativement 50 millions de titres, qui pourront être accessibles et les 90 jours d’essai sans engagement offerts à tout nouvel abonné devraient achever de convaincre ces derniers du bien fondé de cette nouvelle plateforme, dans un secteur particulièrement encombré par la concurrence.

Pour atteindre la qualité avancée et censée faire la différence, il aura fallu pour Amazon, revoir les fréquences d’échantillonnage à 44,1 kHz pour une profondeur de 16 bits et porter la qualité Ultra HD à 24 bits pour une fréquence s’étalant entre 44,1 et 192 kHz

Un précédent HD concurrentiel avec Deezer.

Le projet n’est pas nouveau et répond à une réelle attente de la part des mélomanes, lassés de n’avoir qu’une écoute approximative privée d’aigus et de basses.

Source Amazon

Attentes auxquelles Deezer a entendu dès 2015 s’adapter en proposant une version Elite de son abonnement, devenue depuis lors Deezer Hi FI, donnant accès à une qualité HD.

Malgré le surnombre des abonnements, le marché HD reste à développer et s’adresse à un public particulièrement exigeant, connaisseur et amateur de détails quant à la qualité auditive proposée et la perception qu’il s’en fait, qu’il s’agit de convertir au geste nouveau que représente le streaming.

Des habitudes à revoir également quant au matériel d’écoute, dont la qualité laisse à désirer et qui ne permet pas d’obtenir une finesse de perception optimale.

Pour Amazon, il s’agit avant toutes choses de démocratiser l’accès à un service qualitatif, pointu et non plus s’adressant à un marché de masses en réécoutant les artistes tels qu’ils souhaiteraient être écoutés.

Un postulat honorable qui dessert avant toutes choses, une nouvelle niche dans un secteur particulièrement fourni en offres aussi diverses que variées.

Pour l’heure, le service n’est proposé qu’aux Etats-Unis, en Grande-Bretagne, en Allemagne ou au Japon mais Amazon cherche à gagner quelques parts de marché dans les mois à venir.

Avant de pouvoir l’étendre, il y a pour Amazon un véritable défi à relever, qui est de changer l’approche du consommateur habitué à une perception sonore brute liée à la consommation de masse et l’amener vers une écoute différente.

Une gageure particulièrement complexe à relever.

Partager

A propos de l'auteur

0 commentaire

    Réagir sur le forum