Youtube accuse Viacom d’envoyer lui-même des vidéos protégées

2

Le producteur Viacom n’aime pas beaucoup Youtube, c’est bien connu. Depuis sa tentative de procès, en 2007, contre le site de partage de vidéos qu’il accusait alors d’héberger de nombreuses vidéos protégées, les deux firmes sont en guerre ouverte.

Youtube prétend depuis toujours se conformer aux lois américaines sur le copyright, notamment le Digital Millennium Copyright Act (DMCA) qui indique que l’hébergeur n’est pas responsable du contenu uploadé par ses utilisateurs, à partir du moment où il retire ces contenus dès qu’il en reçoit la notification. Cependant, les rapports entre les deux sociétés sont restés tendus. Jusqu’à quel point ?

Jusqu’au point que Viacom aurait, pour mieux faire accuser Youtube, envoyé lui-même des vidéos de ses propres contenus protégés, le tout anonymement (en dégradant volontairement la qualité pour qu’elles paraissent « volées »). C’est en tout cas l’accusation que porte Zahavah Levine, responsable juridique chez Youtube, sur une note de blog : « Depuis des années, Viacom a continuellement et secrètement envoyé ses contenus sur Youtube, même quand il se plaignait publiquement de sa présence sur le site », a-t-il lâché, ajoutant que la maison de production aurait même engagé jusqu’à 18 agences de marketing pour uploader ces vidéos sur Youtube, utilisant de fausses adresses e-mails, postant depuis des cybercafés, etc.

Ces accusations sonnent comme une réponse à celles de Viacom, qui visait directement les fondateurs de Youtube, leur reprochant d’avoir violé le copyright et encouragé l’envoi de vidéos piratées sur le site.

Au milieu de cette guerre de déclarations, il ne faut cependant pas oublier qu’un vrai procès se déroule. Ouverte en 2007, l’affaire va enfin être jugée, et les enjeux sont de taille : Viacom réclame en effet à Youtube la bagatelle d’un milliard de dollars de dommages et intérêts. Les deux parties ont désormais jusqu’au 30 avril pour réunir des contre-preuves face aux accusations qui leur sont faites…

Source : BBC News

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction]
Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

2 commentaires

  1. Si youtube arrive à démontrer que Viacom envoit ses propres vidéos sur le net, ce sera compter comme du piratage contre une personne morale tout comme un internaute qui se fait gauler après avoir envoyer une vidéo protégée. Viacom poursuivit pour s'auto-pirater, ce serait excellent ça.

  2. eudilien a écrit :
    Si youtube arrive à démontrer que Viacom envoit ses propres vidéos sur le net, ce sera compter comme du piratage contre une personne morale tout comme un internaute qui se fait gauler après avoir envoyer une vidéo protégée. Viacom poursuivit pour s'auto-pirater, ce serait excellent ça.
    Il ne serait pas poursuivi pour piratage mais plutôt pour dénonciation de crime imaginaire (ce qui est peut être plus grave ...)

  3. Réagir sur le forum