SALTO : tout le monde quitte le navire ?

0

Et pour cause, la plateforme, lancée sur la marché dans le courant de l’automne 2020 et qui n’a jamais véritablement trouvé son public, serait à vendre avec la défection dans le projet de TF1, M6 et France Télévisions sans que d’éventuels repreneurs se présentent.

Le motif de cette fuite en avant : le nombre d’abonnés payants qui n’atteint pas le million et qui en fait plus une patate chaude qu’un produit véritablement rentable pour l’ensemble de ses contributeurs, alors que le streaming se porte plutôt bien avec une installation de plus en plus pérenne des mastodontes tels que Netflix, Prime ou bien encore Disney + qui cherchent à renouveler constamment leur modèle économique.

Pour l’heure, seul Canal+ pourrait être susceptible de s’y intéresser, mais cet intérêt serait loin d’être réciproque au regard des propositions formées par la chaîne cryptée, qui ne correspondraient pas aux ambitions portées par TF1, M6 et France Télévisions, qui souhaiteraient de leur côté un véritable soutien au projet.

Demeurent sur les rangs Viaplay et Sky, qui ne cachent plus leurs ambitions sur le marché européen. A charge pour ces deux candidats potentiels, de convaincre les associés actuels, qui cherchent surtout désormais une solution rentable et souveraine, sans la moindre difficulté.

Share.

About Author

Responsable légal, responsable d’édition, auteur et hébergeur.

Ajouter un commentaire