Nathalie Kosciusko-Morizet réclame des offres Internet à moins de 20€/mois

0

20 + 16 > 29.99

Orange vient d’annoncer une hausse des tarifs d’un certain nombre d’abonnements ADSL.
Réaction immédiate du gouvernement, qui réclame un maintien d’offres à bas coût. Mais… à sa manière…

Ainsi, la secrétaire d’Etat à l’économie numérique a demandé le maintien d’offres Internet à bas prix, « pour que chacun ait accès au tarif et au débit dont il a besoin. »
« Certains sont très satisfaits de leur 512 kilobits (…) tout le monde n’a pas besoin de 5 mégabits ou plus », déclare-t-elle.

A l’heure où des services migrent sur Internet, il est en effet nécessaire d’avoir des forfaits à bas prix pour que chacun ait accès au net.

Doit-on encore y voir une nouvelle marque de la méconnaissance de nos gouvernants au sujet de la chose Internet ?

Petit rappel de France Télécom : les offres concernées touchent des offres très anciennes, comme cette offre 512 kb/s avec un quota de 5 Go de données échangées (!), offre à 19.90€/mois,
Ces offres sont bien entendues basées sur un abonnement téléphonique classique à 16€/mois, soit un total de 35.90€/mois, pour un débit de 512k, sans TV, sans téléphone illimité, et un quota qui réserve l’Internet à un usage très occasionnel. Remarquez, ceux qui ont gardé leur offre ne doivent pas être très intéressés par mieux ! Mais ils ne seraient que quelques centaines, quelques milliers tout au plus, sur 8,6 millions d’abonnés ADSL Orange.

Certes, vous objecterez sur certaines lignes longues il n’y aura pas beaucoup mieux aujourd’hui… mais si, quand même : 30€/mois, net illimité, téléphonie incluse, chez à peu près tous les fournisseurs d’accès Internet recensés, sauf l’intéressé.

Car n’est-ce pas là le plus comique ? Se plaindre des tarifs élevés de France Télécom ? Madame Koscisko-Morizet vient de demander à tous les opérateurs leur brochure tarifaire actuelle. Il aurait été plus facile de se renseigner plus tôt pour éviter de se ridiculiser ainsi… Madame Kosciusko-Morizet découvrira que SFR et Numéricâble sont désormais les seuls à proposer une offre aussi vitale pour le service public. Question aux deux opérateurs : combien d’abonnés sont titulaires de ces offres ?

Un petit indice : pour Free, sauf à vouloir du bas débit, la grille tarifaire actuelle, c’est ici
Et scandale, Free n’a pas d’offre plus chère que 29.99€/mois 🙂

Source : AFP.

Partager

A propos de l'auteur

[Rédacteur] Tombé dedans quand il était petit, a depuis failli vendre son âme à la concurrence. Passionné par les réseaux&télécom, en formation d'ingénieur. Se souvient parfois qu'il est modérateur.

Les commentaires sont fermés.