L’enceinte connectée Google Home sera disponible en France le 3 aout

0

L’enceinte Google Home, sorte d’assistant personnel à commande vocale, débarquera en France et en Allemagne le 3 aout. Il faudra prévoir 149 euros pour s’offrir le dernier gadget made in Google.

En 2017, le géant des moteurs de recherche mise définitivement sur le hardware. Google avait déjà mis l’accent sur son mini-routeur, Google Wifi, commercialisé en France depuis la fin juin. C’est maintenant au tour de Google Home, l’enceinte faite assistant personnel du groupe, d’arriver dans nos contrées — un peu moins d’un an après sa sortie initiale aux États-Unis.

Surmonté de quatre LEDs aux couleurs de la marque, avec sa forme singulière et son support de couleur personnalisable, Google Home est un des principaux compétiteurs sur le récent terrain des enceintes connectées — aux côtés du précurseur, Echo d’Amazon, et du Homepod d’Apple qui débarquera en fin d’année.

« OK Google… »

Pour son fonctionnement, Google Home repose sur le puissant assistant personnel de la firme, également intégré à Android. Il suffira donc de prononcer le mot-clé « OK Google », suivi d’une question ou d’un ordre spécifique. Écouter la radio ou de la musique, gérer son agenda, contrôler des objets connectés ou obtenir des informations à des questions en langage naturel (météo, culture, actualités…) devient ainsi possible, sans même avoir à dégainer son smartphone.

Pour son arrivée en France, Google a complété la liste de ses services partenaires : Radio France, RTL, Europe 1, France 24 ou encore BFM Business rejoignent ainsi Spotify, Nest, Philips Hue, Netflix, TuneIn, ainsi que les services Google du cru (YouTube, Chromecast, Google Play Musique…).

L’enceinte sera disponible le 3 aout via la boutique en ligne de Google pour 149 euros. Elle sera également proposée dans les magasins Fnac Darty à partir du 8 aout, durant une période d’exclusivité de trois mois.

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction]
Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

0 commentaire

    Réagir sur le forum