L’éditeur du navigateur Opera est à vendre

4

Opera Software, société éditrice du navigateur web éponyme, est à la recherche d’un repreneur.

La firme norvégienne, qui vient de présenter des résultats trimestrielles en deçà de ses attentes, étudie désormais toutes les possibilités pour son avenir. Dans un court communiqué, elle explique « évaluer et considérer des alternatives stratégiques pour la société ». Derrière cette formulation sobre, Opera se met en réalité en quête d’un repreneur.

Indiquant avoir déjà reçu plusieurs manifestations d’intéret de la part de compagnies dont l’identité n’a pas été dévoilée, Opera a chargé les courtiers ABG Sundal Collier et Morgan Stanley International d’évaluer les potentielles offres de rachat.

Bien qu’elle ne soit pas réellement en difficultés financières, la société a du mal à atteindre ses objectifs de croissance. Son produit phare, le navigateur Opera, peine à séduire le public et ne parvient pas à percer face aux poids lourds du secteur : Chrome, Internet Explorer/Edge, Safari, Firefox…

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

4 commentaires

  1. A noter que, depuis janvier, l'initiateur d'Opera, Jon von Tetzchner, a quitté le groupe pour lancer un nouveau navigateur gratuit nommé "Vivaldi" .
    Quel est alors l'avenir d'Opera ?  :-\

  2. Réagir sur le forum