Le moteur de Google Chrome disponible pour Internet Explorer

0

Google a décidé de rendre le moteur de rendu de son navigateur Google Chrome compatible avec Internet Explorer 6, 7 et 8. Le projet, nommé Google Chrome Frame, permet d’afficher au sein d’IE une page exactement de la même manière qu’elle le serait dans Google Chrome, avec le support des dernières normes, dont HTML 5.

Une fois installé, Google Chrome Frame ne se substitue pas automatiquement au moteur par défaut d’Internet Explorer. L’utilisateur peut choisir d’afficher une page avec le moteur de Chrome manuellement en utilisant le protocole cf : dans l’URL :
cf:http://www.freenews.fr

Mais surtout, et c’est beaucoup plus intéressant, les développeurs de sites peuvent inclure dans leur page une métadonnée stipulant que le moteur de Chrome doit être utilisé automatiquement. Et si Chrome Frame n’est pas installé sur l’ordinateur, un message peut inviter l’utilisateur à le faire, tout comme cela se fait déjà couramment sur des pages utilisant la technologie Flash, par exemple.

Si ce système semble anodin, il peut en fait se révéler être une excellente solution pour de nombreux sites ne souhaitant plus assurer le support des anciennes versions d’Internet Explorer, bien trop obsolètes, et ainsi accélérer l’adoption de HTML 5. Google semble partir du constat que si certains utilisateurs ne sont pas décidés à quitter Internet Explorer (par choix ou par obligation), il faut leur apporter directement la possibilité de profiter des dernières normes du web sans changer l’interface IE qui leur est familière.

Note : l’outil est actuellement disponible à des fins de test, principalement pour que les développeurs puissent se familiariser avec et envisagent de l’implémenter à leur code. Il subsiste quelques bugs connus, c’est pourquoi il est déconseillé de mettre en production des sites demandant l’installation de Chrome Frame dès maintenant.

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

Les commentaires sont fermés.