La CNIL examine le cas de Google Street View

0

Google aurait-il utilisé ses fameuses Google cars pour collecter un peu plus que des photographies, par exemple des données personnelles liées aux réseaux WiFi ? La CNIL a décidé d’ouvrir une enquête.

Utilisées à l’origine pour mitrailler les rues de la planète afin d’alimenter le service Street View (intégré à Google Maps), les Google cars auraient en réalité également collecté des centaines de Go de données personnelles liées aux réseaux WiFi des riverains.

A la manière d’un “wardriving”, les voitures auraient scanné tous les réseaux WiFi sur leur passage, récoltant non seulement leur nom et leur position, mais également des données plus sensibles, comme les adresses des sites visités par les internautes au moment du passage, ou encore leurs adresses e-mail.

Il y a quelques jours, la firme californienne reconnaissait publiquement le problème, admettant que des données avaient été récoltées « par erreur de communication entre ses équipes ». Elle propose également de détruire ces données devant témoin, en gage de sa bonne foi.

En France, la CNIL, Commission nationale de l’informatique et des libertés, a annoncé avoir ouvert une enquête à l’encontre de Google, rappelant qu’une telle collecte de données aurait obligatoirement dû faire l’objet d’une déclaration préalable. D’autres pays européens se sont également penchés sur le problème, comme l’Allemagne ou encore l’Italie.

Source : Les Echos

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

Les commentaires sont fermés.