IPV4 : la pénurie est proche (MàJ)

19

La fin du monde ?

Il y a plus de deux ans, Free a été un des premiers FAI à s’être mis à l’IPV6 suivi récemment par SFR et Orange.

En lisant les alertes émises par de plus en plus de spécialistes sur la planète concernant la saturation des adresses l’IPV4, Xavier Niel et ses collègues doivent savourer leur choix précoce.

D’après ces spécialistes, la pénurie d’adresses IP devrait arriver à l’horizon 2012.

En France, le pourcentage d’adresses réservées est de près de 70 %, il semble donc indispensable a moyen terme de passer à l’IPV6 qui offre infiniment plus de possibilités. (L’image classique consiste à imaginer plus de 667 millions de milliards d’adresses par millimètre carré de surface terrestre).

La fin du monde a déjà été promise une première fois pour cette année, mais entre alarmiste et réaliste qui aura raison ?

- Une adresse IP c’est quoi ? (source Wikipédia)

- Décompte avant la pénurie


- Google aussi est pour l’IPV6

Mise à jour 22/01 : la fin d’Internet en vue ? L’annonce toute récente du franchissement de la barre des 90% d’adresses IPv4 utilisées relance la polémique de plus belle. Il ne reste donc plus que dix petits pourcents libres avant la pénurie, qui devrait toujours intervenir en 2011 ou 2012.

La NRO (Number Resource Organisation), autorité majeure dans le domaine, invite les opérateurs à adopter globalement et massivement l’IPv6 au plus vite. Les développeurs et constructeurs informatiques sont quand à eux invités à se pencher sur la compatibilité de leurs applications et équipements…

Source : NRO

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction]
Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

19 commentaires

  1. Mouais, c'est bien beau tout ça m'enfin le préfixe /64 nous oblige à utiliser des "hack" moisis (proxy ndp) pour pouvoir utiliser le routage, espérons que ça soit juste dans l'attente et que cela changera avec au moins un /56 ...

  2. Bashy a écrit :
    Mouais, c'est bien beau tout ça m'enfin le préfixe /64 nous oblige à utiliser des "hack" moisis (proxy ndp) pour pouvoir utiliser le routage, espérons que ça soit juste dans l'attente et que cela changera avec au moins un /56 ...
    Et encore ces hacks moisis ne sont disponibles que sous certains OS, ou alors il faut utiliser la freebox en routeur avec toutes ses limitations...

  3. un simple freenaute le

    Google est pour, Free est pour, mais l'accès à Gmail en IPv6, c'est une grosse minute pour chaque page... en IPv4, instantané ! Donc bon... :(

  4. un simple freenaute a écrit :
    Google est pour, Free est pour, mais l'accès à Gmail en IPv6, c'est une grosse minute pour chaque page... en IPv4, instantané ! Donc bon... :(
    Bientôt on aura surement pas le choix...lol

  5. @"un simple...." 1 grosse minute pour gmail en IPv6 ?!? Perso, j'ai moins de 20s et sur une ligne lente (doh !). Certe l'IPv6 de google a clairement ralenti depuis ces débuts (victime de son succès ?!?).... mais c'est trés utilisable. Enfin, une fois le socket connecté ça booste ... @bashy & @erw_da, si vous en êtes à faire des subnet chez vous, pourquoi n'abandonnez vous pas l'allocation sans état au profit d'une allocation avec état sur DHCPv6 ?!? Celà vous permet sauf erreur de subnetter tant que vous voulez. S'il y a des améliorations à apporter au service IPv6 de Free c'est plutôt en premier l'ajout d'un firewall IPv6 sur la Freebox (on es à walpé actuellement en v6) et une délagation du reverse DNS pour pouvoir héberger correctement des sites en v6 :) Bravo à Free pour avoir été le premier grand fournisseur à proposer et inclure en standard une offre IPv6. Au passage on peut se demander ce que fond SFR (vague test en mobile il y a qqe temps), FT/Orange (qui se souvient des expérimentations ?!?) et Bouygtel (mais ils sont ou ...bis). Je me demande qui sera le premier à supporter du Mobile IPv6 ;-) A+ TM

  6. stateless ou stateful, dhcpv6 ne résout en rien le problème !, le problème c'est que sur la freebox (qui agit comme un routeur en IPv6, quel que soit le mode configuré), il n'y a aucun moyen de configurer de routes (statiques ou non...). Ensuite, le préfixe /64 ne permet PAS d'avoir plusieurs sous-réseaux, hormis l'utilisation des "hack" tel que proxy NDP, ce qui n'est absolument pas adapté pour le routage, puisqu'on mélange la couche 2 et 3 du modèle OSI, et du coup c'est l'anarchie :)

  7. testman a écrit :
    ... S'il y a des améliorations à apporter au service IPv6 de Free c'est plutôt en premier l'ajout d'un firewall IPv6 sur la Freebox (on es à walpé actuellement en v6) et une délagation du reverse DNS pour pouvoir héberger correctement des sites en v6 :) ...
    Rhaaa! Le jour où l'on disposera de systèmes d'exploitation "blindés", sans possibilité de buffer-overflow et autres babioles (cela existe, peu ou prou...), que l'on ne mélangera plus joyeusement code et données, on sera déjà moins "à walpé", et on n'aura nettement moins besoins de ces bouffeurs de CPU que sont devenus les anti-virus, auquels il faudra bientôt un core complet pour fonctionner! :P

  8. @Bashy, si le 6rd de la freebox ne te suffit pas tu n'as qu'à le désactiver et monter ton propre routeur. Perso, j'avais un 6to4 anycast qui fonctionnait avant que Free active l'ipv6 et le jour ou il l'on fait le chemin anycast est passé des pays-bas à Bezon automatiquement. Je n'ai pas creusé, mais il me semblerait possible de désactiver l'IPv6 freebox, de rajouter un config DMZ vers ton nouveau routeur qui lui sera un superbe routeur 6rd ... confé aux petits oignons :) Si aucun filtre sur les paquets entrants n'est effectué par Free au niveau de la gateway 6to4 alors, c'est vraiment à tester. Car l'encapsulation 4to4 c'est fait dans des simple paquets IPv4, l'option DMZ devant -sauf erreur- les transférer vers un hôte capable de les traiter: ton super nouveau routeur/dhcp v6 ! Si tu ne veux plus le mode routeur de la freebox, alors là c'est plus direct, le nouveau routeur devra tout faire. @fansat92 si tu as besoins de plus de perf/sécu, il existe un manchot pour celà ... ils est parfois rude, mais très adaptatif et ne crains pas le froid (houste les écharpes, bonnets, manteaux polaires, antivirus, grogs, etc, etc) ;-) Hors mis les joueurs, et les codeurs accros au MS, il n'y a plus aucune raison de basculé (sauf y être contraint par son employeur .... vive les VM :P ) A+ TM

  9. oui enfin le tunnelbroker c'est dommage d'en arriver là, alors que free nous propose un bon peering, les seuls défauts sont - le préfixe /64 - délégation du DNS non possible (trop tôt j'imagine :p) - que ça ne soit pas du réel IPv6 (tunnels), et encore je crois que pour les fibrés, ça l'est... (j'avais lu un pdf sur ça), mais bon là c'est du chippotage :) J'espère juste que c'est dans leur TODO List.

  10. @bashy, emm... si tu fais du 6to4 anycast depuis une freebox la gateway est chez Free et tu bénéficie justement du peering et tu passes plus par troufouille-les-oies commme avec les autres FAI ;-) Le 6rd n'est ni plus ni moins qu'un 6to4 anycast avec un préfixe IPv6 conventionel, ce qui permet une évolution douce vers du natif IPv6 sur le segment en 6to4 sans impacter les échanges. L'avantage des tunnels est que celà leur a permi de déployer l'architecture v6 sur un infrastructure v4 sans grande modification. Effectivement l'infra pour la fibre est également supportée en v6 direct natif.

  11. Réagir sur le forum