Internet Explorer sous la barre des 60%

0

Toujours leader sur le marché, le navigateur Internet Explorer de Microsoft n’en est pas moins en perte de vitesse constante. Sur le mois d’avril 2010, il serait même passé sous la barre des 60% de parts de marché…

Il y a encore quelques années, personne ne l’aurait cru. Il y a un peu moins de 10 ans (en 2002-2003), Internet Explorer écrasait toute forme de concurrence avec une part de marché avoisinant les 95%. C’est un certain Firebird (vite renommé Firefox) qui contribua le plus à inverser le phénomène. Depuis, la popularité d’Internet Explorer ne cesse de chuter, et la concurrence toujours plus rude (Opera, Google Chrome, Safari…) n’aide pas Microsoft à renverser la tendance.

Selon les chiffres de Net Applications, en avril 2010, Internet Explorer est passé sous la barre des 60% de parts de marché ; à 59,95% pour être tout à fait exact. Une chute particulièrement impressionnante lorsqu’on sait que le navigateur fétiche de Windows était encore à plus de 70% de parts de marché fin 2008…

L’ensemble de ses concurrents profite de cette baisse, en particulier Google Chrome qui ne dément toujours pas son succès. Seul Opera stagne sans trop d’évolution…

- Internet Explorer (59.95%)

- Firefox (24.59%)

- Chrome (6.73%)

- Safari (4.72%)

- Opera (2.30%)

- Opera Mini (0.79%)

On notera tout de même une belle progression de la part du navigateur mobile Opera Mini, qui profite ainsi de son arrivée sur l’iPhone d’Apple pour se payer une nouvelle popularité.

Source : Net Applications (via Clubic)

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

Les commentaires sont fermés.