Google Street View en mauvaise posture aux US

0

Après avoir collecté des informations sur les réseaux wifi environnants lors de ses prises de vue à l’aide des “Google Cars” pour son service Street View, Google est sommé de s’expliquer devant une coalition d’Etats américains.

Imaginez que les voitures ayant sillonné de nombreux pays du monde afin de réaliser les clichés de Google Street View aient récolté un peu plus que le strict nécessaire, comme par exemple… les noms et emplacements des réseaux wifi, voire même des données plus personnelles comme les adresses des sites sur lesquels vous surfiez au moment du passage de la voiture !

Google avait fait des excuses publiques en mai, admettant le problème et expliquant qu’il s’agissait d’une erreur (son système aurait simplement analysé et retenu plus de données que ce qui était prévu).

Néanmoins, cette explication ne semble pas satisfaire la coalition de 38 Etats américains s’étant formée contre Google. Le procureur général du Connecticut, Richard Blumenthal, à la tête du mouvement, exige que la société californienne fournisse l’identité des auteurs du code informatique incriminé, ainsi qu’une explication sur le fait qu’une telle « erreur » ait pu rester inaperçue aussi longtemps aux yeux de la firme (des tests rapides du code avant la mise en production auraient immédiatement révélé le problème).

A défaut de réponse convaincante pour se sortir de ce mauvais pas, Google pourrait faire l’objet d’une action en justice de la part de la coalition. Visiblement remontée, cette dernière souhaite « des réponses complètes et compréhensibles » et compte bien y parvenir…

Source : Numerama

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

Les commentaires sont fermés.