Google met fin à Wave

5

Wave your hand and say goodbye

Wave, l’ambitieux service de collaboration en ligne présenté par Google, n’aura finalement pas eu le succès escompté. Constatant qu’il n’a pas trouvé son public, la firme californienne a décidé d’y mettre fin…

Dans une courte annonce publiée sur le Google blog, la firme annonce qu’elle renonce au développement de Wave, actuellement toujours au stade de beta. Le site sera, de son côté, maintenu jusqu’à la fin de l’année avant d’être mis hors ligne. Google précise que des utilitaires seront mis en place afin que les utilisateurs puissent exporter leurs contenus avant l’extinction du service.

Les efforts des développeurs n’auront pas été totalement vains ; certaines portions du code développé pour Wave seront réutilisées et réadaptées à d’autres services, tandis que d’autres sont déjà disponibles en open source pour tout un chacun.

Finalement, Wave était-il techniquement trop abouti et trop complexe ou ne répondait-il tout simplement pas à un véritable besoin ? On ne le saura jamais. Pourtant, on se souvient que Google avait misé gros dessus. En septembre 2009, lors de l’ouverture de la première beta privée du service, la firme croyait en son projet, allant jusqu’à ouvrir ses spécifications à tous afin que chacun puisse mettre en place son propre serveur Wave…

On connaît la suite : rebutés par le fonctionnement du service et ses trop nombreux bugs, les utilisateurs boudèrent le projet de Google, si bien que ce dernier ne décolla jamais vraiment – pas même lorsque, il y a quelques mois, la période de beta privée laissa place à une beta ouverte à tous, dans l’indifférence générale.

Si vous n’aviez jamais jeté un coup d’œil à Google Wave, il n’est pas encore trop tard pour vous y inscrire et expérimenter ses fonctions sur wave.google.com

Source : Google blog

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction]
Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

5 commentaires

  1. Certe un bon concept, mais le manque d'interaction avec le monde de la messagerie en général le rendait très intimiste. Et pour avoir essayer de faire venir du monde sur cette plateforme, j'ai très vite vu les limites car sans notification que ce soit dans les autres produits de google ou par email, il est très difficile de savoir si quelqu'un à enfin répondu à un message d'organisation d'une réunion. Espérons qu'une partie de ce projet atterrira dans une future version de GMail. En tout cas, c'est bien de reconnaitre une erreur parmi tant de réussites.

  2. Andrew Sittermann le

    C'est tellement dommage ! Les applications en temps réel de Google Wave ont vraiment de l'avenir ! Nous-même, on a un travel-planner de Google Wave qui s'appelle "Travel With Me" parce que les gens adorent les apps en temps réel. Pourtant, comme nous avons préssenti que Google Wave n'allait pas loin, on met notre app à disposition sur facebook; tout de même avec les caractéristiques de Google Wave. C'est à trouver voici: apps.facebook.com/travel-withme.

  3. yavait un gros potentiel, mais bien trop lent (même sous chrome), trop fermé, trop de problème de sécurité (taches confiées à des "robots" appartenant a des tiers), et trop complexe d'aspect (peut tout faire, notamment enrichir et standardiser les blogs, mais pour convaincre les gens il fallait montrer comment faire les choses simples, quitte a montrer 3 usages apparemment sans rapport). J'espere que ça se retrouvera morceaux par morceaux dans de futurs outils.

  4. Réagir sur le forum