Google dévoile son projet de réseau social à la Facebook

7

Donnez, donnez, donnez-moi vos données

C’était prévisible : le géant des moteurs de recherche, Google, se décide à lancer son projet de réseau social, concurrent de Facebook. Le projet, baptisé Google+, est ouvert aux internautes sur invitation uniquement pour l’instant.

Si Google nie cibler directement Facebook et opte pour une communication relativement discrète pour le moment, ses objectifs restent clairs. Son service Google+ permet de communiquer plus facilement avec son réseau d’amis et met l’accent sur certaines fonctionnalités :

- Outre le partage de statuts et d’informations diverses en temps réel, il est possible de dialoguer avec des amis ou groupes d’amis par chat textuel (“Huddle”) ou par chat vidéo groupé jusqu’à 10 (“Hangouts”)

- À la manière des groupes d’amis Facebook, il est possible de créer des cercles (“Circles”) d’amis avec lesquels on choisit notamment de partager (ou pas) certaines données.

Enfin, l’accès mobile à Google+ semble avoir été particulièrement travaillé. Ainsi, la plupart des fonctionnalités du site, y compris les fonctions de chat vidéo, sont accessibles en version mobile. Il s’agit là d’un des (rares) avantages visibles du service, capable de faire la différence avec Facebook.


Face à Facebook et sa solide base de plus de 600 millions d’utilisateurs actifs, il n’est pourtant pas évident que Google rencontre le succès escompté. Après l’échec de son outil de collaboration en ligne, Google Wave, ainsi que de son service de micro-messages (sur le modèle de Twitter), Google Buzz, la firme californienne a encore tout à prouver…

Si vous souhaitez tester la beta privée de Google+, il vous faudra obtenir une des précieuses invitations actuellement en circulation. A l’instar de Gmail lors de sa période de lancement, seuls les membres invités sont en mesure de donner à leur tour un accès à de nouveaux entrants…

Un premier aperçu du service :

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction]
Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

7 commentaires

  1. D'ailleurs si quelqu'un a des invitations je suis preneur (@wulfrik sur twitter) J'ai pu tester leur démo http://www.google.com/intl/fr-FR/+/demo/ mais j'ai hate de tester plus en détail.

  2. Sans passer par la bêta, on peut avoir un (petit) aperçu des fonctionnalités par la démo "http://www.google.com/+/demo/"(copier/coller sinon ça ne marche pas) Edit: grillé ;-)

  3. "Il s’agit là d’un des (rares) avantages visibles du service, capable de faire la différence avec Facebook." Perso, c'est pas le chat video l'avantage visible mais de pouvoir créer des cercles d'amis disjoints et non un seul gros ensemble.

  4. FACEBOOK est sur le déclin donc, il n'est pas bête d'en tirer les enseignements ! Je dis çà car j'y observe le phénomène habituel que l'on observe sur les sites... les pages et groupes se font se défont...en fonction de l'air du temps.. et finalement il ne s'y passe pas grand chose, c'est d'ailleurs normal car les outils sont finalement très limités ... Bien sûr c'est un avis de petit webmaster ... mais c'est très proche de la réalité ... Google saura-t-il faire autrement ???? A suivre !! et merci pour l'info !

  5. krys06 a écrit :
    "Il s’agit là d’un des (rares) avantages visibles du service, capable de faire la différence avec Facebook." Perso, c'est pas le chat video l'avantage visible mais de pouvoir créer des cercles d'amis disjoints et non un seul gros ensemble.
    Bah ça c'est possible sur Facebook aussi...

  6. ce qu'il manque, enfin l'article ne le dis pas, donc je sais pas si c'est dedans c'est une API qui permet de dev ses apps ou ses jeux... facebook est un reseau social, mais beaucoup de monde l'utilise aussi comme moyen de detente avec toute la panoplie de jeux et petit programmes

  7. Réagir sur le forum