Google condamné pour ses suggestions diffamatoires

5

Le système de suggestions proposé avec le moteur de recherche de Google offre bien souvent des résultats amusants ou insolites. Mais quand les résultats confinent à l’insulte, un Français voit rouge…

Le 8 septembre 2010, Google, ainsi que son PDG Éric Schmidt, ont été condamnés par le tribunal de grande instance de Paris pour diffamation. En cause, les suggestions du moteur de recherche, qui accolaient au nom du plaignant des termes tels que « viol », « prison » ou « sataniste ».

Google a indiqué que les suggestions étaient automatiquement générées par un algorithme, à partir des recherches les plus courantes, mais cela ne semble pas avoir convaincu le tribunal. « Nous intervenons sur les suggestions quand elles sont contraires à notre politique. Par exemple, et le cas s’est produit récemment, avec un groupe de personnes ayant fait l’objet de propos racistes ou violents », explique une porte-parole de la société. « Mais nous ne pouvons pas intervenir sur demande car nous n’avons pas à gérer la réputation en ligne des gens et il faut aussi respecter la liberté d’expression ».

La firme, qui a fait appel de cette décision, a rappelé que dans une affaire similaire (l’ayant opposé à la société Direct Energie), sa responsabilité n’avait finalement pas été engagée…

Source : Les Echos

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction]
Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

5 commentaires

  1. Comme le souligne Google, la liberté d'expression. C'est un phrase qui ne fait plus partie du vocabulaire Français et qui n'a plus aucune signification. Nous Américanisons notre justice débordée par une pléthore de plainte pour diffamation etc...

  2. C'est grâce à la justice que nous avons réussi à dépasser la réputation (en France en tous cas). Le mouvement actuel plus ou moins général de restauration (on pourrait même parler de Restauration) s'explique par l'affaiblissement actuel de la justice. 1) Parce que l'exécutif, en perte de légitimité, devient incontrôlable pour continuer d'exister 2) Parce que la justice elle-même s'arc-boute sur ses principes de fonctionnement au lieu de les réformer au regard de ses principes de fondement Si nous continuons dans ce sens, c'est à dire si aucun des 3 pouvoirs institutionnalisés aujourd'hui n'essaye plus d'être utiles, alors nous vivrons bientôt dans le Far-West, dominé par la réputation, le lynchage, la loi du plus fort/de celui qui roule des mécaniques/du discours le plus bête-simple (un Far-West institutionnalisé, mais un Far-West quand même).

  3. > Parce que la justice elle-même s'arc-boute sur ses principes de fonctionnement au lieu de les réformer au regard de ses principes de fondement C'est au parlement de réformer le fonctionnement de la justice, c'est lui qui vote les lois qui l'organisent.

  4. C'est pire qu'en Chine ! Ce n'est même pas une question de liberté d'expression ! Le moteur de recherche ne fait que répeter automatiquement ce que les gens écrivent. Si l'on continue sur cette logique, bientôt on condamnera les fabricants des téléphones portables qui, si l'on commence à taper le SMS "Sarkozy con..." fnisent la phrase par "Sarkozy connard" ! Compte tenu de la censure, pour éviter la suppression de mon message du forum et d'éventuelles poursuites juridiques, je précise, que c'est un exemple technique qui ne reflète ni la réalité ni mon opinion.

  5. Ah !!! Cette histoire me fait penser aux résultats qu'on obtient quand on tape ' trou du c.l' en requête. Et c'est encore plus " marrant" quand on clique sur le bouton ' J'ai de la chance'...

  6. Réagir sur le forum