Google Chrome fera disparaître le http://

12

Le navigateur Google Chrome envisage de faire disparaître l’indispensable protocole http:// de la barre d’adresse dans ses prochaines versions.

C’est dans une version de développement que les plus observateurs ont pu remarquer la différence. Dans une volonté de simplification des usages, Google a décidé de faire disparaître l’affichage du protocole http:// dans la barre d’adresse.


Les autres protocoles, tels que https ou ftp, seront de leur côté toujours affichés.

Internet Explorer avait initié le mouvement dans sa version 7, en grisant l’affichage du nom du protocole pour mieux mettre en avant le nom de domaine dans l’URL. C’était également le fonctionnement adopté par Google Chrome jusque là.

Néanmoins, la disparition totale du principal protocole du web est accueillie assez fraîchement. L’absence de ce préfixe pourrait inciter les utilisateurs à omettre de l’ajouter dans le cas d’un copier-coller d’adresse, créant ainsi des liens potentiellement non-cliquables (sur les forums, blogs, etc.) et allant, finalement, à l’encontre de la convivialité du web. Il est également reproché à Google de n’avoir consulté aucun des autres acteurs du web avant de prendre cette décision…

Alors, ce nouveau comportement restera-t-il en place jusqu’à la prochaine version stable de Google Chrome, ou s’agissait-il avant tout d’un test ?

Source : Clubic

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction]
Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

12 commentaires

  1. Personnellement je ne met jamais "http" et cela ne pose aucun problème. D'ailleurs, je ne met pas non plus www , ce qui dans 90% des cas n'est pas un problème sauf s'ils n'ont pas mis de redirection *.nomdedomaine.extension dans le paramétrage des DNS .... (les boulets).

  2. conovor a écrit :
    Personnellement je ne met jamais "http" et cela ne pose aucun problème. D'ailleurs, je ne met pas non plus www , ce qui dans 90% des cas n'est pas un problème sauf s'ils n'ont pas mis de redirection *.nomdedomaine.extension dans le paramétrage des DNS .... (les boulets).
    Certes. Mais ne pas l'afficher, c'est une autre histoire et c'est beaucoup plus discutable !

  3. J'utilise une version de dev de Chromium, et j'ai put constater que lors de la copie d'une URL, même si le http:// n'apparait pas, il est bien dans la chaine de caractères copiés. Donc finalement, pas d'inquiétude de se coté là ;) Reste à savoir si afficher ou non cette partie de l'URL est bien nécessaire.... Perso je n'ai pas trop d'avis, à tester :) Je sais pas trop comment des non-initiés vont réagir et si finalement cela sera ou non pénalisant pour le côté user-frendly du web...

  4. L’absence de ce préfixe pourrait inciter les utilisateurs à omettre de l’ajouter dans le cas d’un copier-coller d’adresse, créant ainsi des liens potentiellement non-cliquables (sur les forums, blogs, etc.)
    Moi non plus je ne mets jamais le http:// . Les principaux navigateurs sont paramétrés pour comprendre qu'il s'agit du protocole http. D'après l'article, le problème se situe dans la connaissance de l'utilisation d'un lien dans les forums, dans les blogs, etc. On peut dire qu'il suffit de le savoir, encore faut-il l'apprendre.

  5. joma74fr a écrit :
    Non, un navigateur n'ajoute jamais le http:// dans un lien ! Tu parles peut-être des plateformes de forums ou de blogs (ce sont elles qui ajoutent parfois des détections de liens automatiques) mais c'est très problématique (une telle détection n'a pas de moyen fiable d'exister : elle peut détecter assez facilement des liens qui commencent par www. mais si je tape freenews.fr ça ne sera pas détecté et ça ne crée pas de lien !). Je peux te garantir que si tu oublies ton http:// dans un lien direct (dans un a href par exemple), la requête échouera. Et c'est normal : le protocole EXISTE, il est étrange de faire comme si ce n'était pas le cas ! Je ne vois pas ce que ça apporte.
    D'après l'article, le problème se situe dans la connaissance de l'utilisation d'un lien dans les forums, dans les blogs, etc. On peut dire qu'il suffit de le savoir, encore faut-il l'apprendre.
    Pour l'apprendre, le meilleur moyen est encore de ne pas faire disparaître l'affichage de ce fameux protocole, non ? Actuellement le grand public est bien conscient de la présence de cet entête, puisqu'il apparaît systématiquement. Mais si, du jour au lendemain, Gougueule décide unilatéralement (comme toujours...) de les élever dans l'ignorance, je ne vois pas comment ils pourront apprendre. En fait, le souci, c'est que c'est une méthode beaucoup moins intelligente que la méthode actuelle : griser le protocole, afin qu'il soit toujours bien là tout en laissant bien ressortir le nom de domaine. En plus, c'est esthétique ! :P

  6. Tout à fait d'accord avec Yoann: comment peut-on espérer des gens qu'ils apprennent à maîtriser de plus en plus ce qu'ils font, si on leur cache tout ? Et puis, il y a aussi la question de la sécurité: plus on sait ce qu'on fait, moins il y a de risques d'avoir de problèmes (exemple: le phishing, où vous voyez que www.free.secure.fr n'a rien à voir avec www.secure.free.fr, le second étant à priori moins suspect. Et si le navigateur n'affiche que "free", ou "secure", on devine quoi ? Rien.) Alors ensuite, comme avec le https, on va se retrouver avec plein d'étapes intermédiaire demandant cyniquement "savez-vous ce que vous faites?", alors que les informations permettant justement de s'y retrouver sont dissimulées par défaut... Internet, ça s'apprend, c'est important et utile. Et savoir qu'une adresse est sensée contenir le nom du protocole, en fait partie, à mon avis.

  7. Effectivement, il est certainement plus intéressant de griser le protocole pour le rendre moins important que le nom. Mais comme tout lien qu'on ajoute via un copier dans le navigateur comporte toujours le protocole, on pourrait très bien s'en passer sans vraiment se poser de question. Si on saisit directement "freenews.fr" dans un navigateur, il lance bien "http://www.freenews.fr/". Le principe de google chrome ne devrait pas vraiment impacter la façon d'utiliser internet demain.

  8. eudilien a écrit :
    Effectivement, il est certainement plus intéressant de griser le protocole pour le rendre moins important que le nom. Mais comme tout lien qu'on ajoute via un copier dans le navigateur comporte toujours le protocole, on pourrait très bien s'en passer sans vraiment se poser de question. Si on saisit directement "freenews.fr" dans un navigateur, il lance bien "http://www.freenews.fr/". Le principe de google chrome ne devrait pas vraiment impacter la façon d'utiliser internet demain. Le protocole https ressort finalement mieux si on insiste moins sur le http.

  9. Oui vous avez raison mais ça a toujours été le cas pour le port 80. On n'affiche (ou spécifie) le port que s'il est différent de 80. Si le copier/coller prend en compte le protocole (ce qui semble être le cas), il n'y a pas de véritable problème. http est le protocole par défaut comme 80 est le port par défaut. Si ça change c'est affiché. A voir à l'usage mais ça ne semble pas plus choquant que ça.

  10. seblultra a écrit :
    Oui vous avez raison mais ça a toujours été le cas pour le port 80. On n'affiche (ou spécifie) le port que s'il est différent de 80. Si le copier/coller prend en compte le protocole (ce qui semble être le cas), il n'y a pas de véritable problème. http est le protocole par défaut comme 80 est le port par défaut. Si ça change c'est affiché. A voir à l'usage mais ça ne semble pas plus choquant que ça.
    Cet usage est spécifié et documenté, c'est un usage normalisé (et par voie de fait, "normal"). Tandis que l'initiative de Google est isolée, sans concertation aucune, et va selon moi clairement sur une voie dangereuse ; garder les utilisateurs dans l'ignorance là où ça n'est pas nécessaire.

  11. Réagir sur le forum