France.fr va changer d’hébergeur

10

Suite à la polémique de plus en plus insistante sur le lancement raté du site officiel de la France, France.fr, ce dernier changera finalement bien d’hébergeur… mais n’ira pas chez OVH pour autant.

Accessible seulement une poignée d’heures le jour de son lancement, le 14 juillet dernier, le site France.fr est toujours incapable d’expliquer les raisons de son indisponibilité prolongée. Si le nombre trop important de visiteurs est avancé de source officielle, l’excuse semble difficile à avaler. On penchera plutôt pour une mauvaise préparation de la part de l’hébergeur, ainsi que sur quelques failles de sécurité découvertes par plusieurs bidouilleurs dès le lancement du site…

De fait, le SIG (Service d’information du gouvernement) a annoncé son intention de changer d’hébergeur pour la reprise, toujours prévue pour la fin août. Jusqu’à présent hébergé par Cyberscope, le site changera de mains pour passer chez Typhon, dont sont notamment clients Bouygues Telecom, Meetic, Netvibes, Rue89, e-TF1 ou encore le Journal du Geek…

Les gracieuses propositions d’aide à l’hébergement, avancées par OVH ou encore Overblog de manière plus ou moins ironique, n’auront donc pas été retenues…

Source : Challenges, ZDnet

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction]
Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

10 commentaires

  1. Sauf que le problème serait pas du coté de l'hébergeur mais du concepteur du site qui sait pas utiliser Dupral. MMMMAIS comme le concepteur a été choisi après appel d'offre, dire qu'il est nul, c'est reconnaitre qu'on a fait un mauvais choix. Il est donc plus facile de dire que l'hébergeur choisit par le concepteur est mauvais, cela donne du temps pour modifier le site. Sauf que changer d'hébergeur, c'est le temps de copier les fichiers, la base et de rediriger les DNS : 1h de taf et 1 journée de DNS. Or, le site restera inaccessible jusqu'à la rentrée ... le temps de changer d'hébergeur bien sûr.

  2. Quelques infos sur le sujet chez Arrêt sur images.net : http://www.arretsurimages.net/vite.php?id=8798 et davantage pour les abonnés : http://www.arretsurimages.net/contenu.php?id=3218

  3. Awax a écrit :
    Sauf que le problème serait pas du coté de l'hébergeur mais du concepteur du site qui sait pas utiliser Dupral. MMMMAIS comme le concepteur a été choisi après appel d'offre, dire qu'il est nul, c'est reconnaitre qu'on a fait un mauvais choix. Il est donc plus facile de dire que l'hébergeur choisit par le concepteur est mauvais, cela donne du temps pour modifier le site. Sauf que changer d'hébergeur, c'est le temps de copier les fichiers, la base et de rediriger les DNS : 1h de taf et 1 journée de DNS. Or, le site restera inaccessible jusqu'à la rentrée ... le temps de changer d'hébergeur bien sûr.
    Proposez vos services si vous avez la solution ! le gouvernement s'est parait-il planté! encore !!! Décidément il se plante toujours !!! A oui j'oubliais : Si on avait fait le bon choix (aux élections peut-être) rien de cela ne serait arrivé. ( puisque le site n'existerait même pas en projet !!!).

  4. pize a écrit :
    Proposez vos services si vous avez la solution !
    Des tonnes de gens seraient prêts à proposer leurs services pour un tel budget, je t'assure. Et des bien plus compétents. Ta remarque me paraît pour le moins idiote...
    Je vois mal comment on pourrait dire qu'il a réussi son coup pour ce site. Même avec énormément de mauvaise foi.
    A oui j'oubliais : Si on avait fait le bon choix (aux élections peut-être) rien de cela ne serait arrivé. ( puisque le site n'existerait même pas en projet !!!).
    Source : Boule de cristal.org ?

  5. Il me semble plutôt que c'est la webagency "cyberscope" qui a crée le site france.fr et l'hébergeur est "Integra.fr". Si je comprend bien, il change plutôt de webagency ? C'est assez logique il me semble car ce n'est pas forcément du à l'hébergement que cela fonctionnait pas mais, en général, c'est en premier lieu le site lui-même et sa conception. Qu'en pensez vous ?

  6. On se demande comment les appels d'offres sont traités ? Qualité ou PRIX ? Si c'est pour la qualité, les décideurs sont à changer. Si c'est pour le prix, il faut simplement leur expliquer le terme "rapport qualité/prix".

    A oui j'oubliais : Si on avait fait le bon choix (aux élections peut-être) rien de cela ne serait arrivé. ( puisque le site n'existerait même pas en projet !!!).
    Ca nous aurait peut être fait des économies, tant demandés par notre gouvernement !

  7. Comme si l'hébergeur était en cause... une douzaine de serveurs pour 50.000 visiteurs sur une journée ? C'est une blague monumentale. On accuse l'hébergeur là où lui ne fait qu'héberger une solution développée par le prestataire... si un projet est mal ficelé, on peut lui mettre autant de serveurs qu'on veut, il restera mal ficelé. Et comme le produit est purement opensource, aucun éditeur vers lequel se retourner pour un audit sérieux de la plateforme (je pense que cela aurait mené à une belle crise de rire chez les auditeurs).

  8. pize a écrit :
    Sauf que le problème serait pas du coté de l'hébergeur mais du concepteur du site qui sait pas utiliser Dupral. MMMMAIS comme le concepteur a été choisi après appel d'offre, dire qu'il est nul, c'est reconnaitre qu'on a fait un mauvais choix. Il est donc plus facile de dire que l'hébergeur choisit par le concepteur est mauvais, cela donne du temps pour modifier le site. Sauf que changer d'hébergeur, c'est le temps de copier les fichiers, la base et de rediriger les DNS : 1h de taf et 1 journée de DNS. Or, le site restera inaccessible jusqu'à la rentrée ... le temps de changer d'hébergeur bien sûr.
    Proposez vos services si vous avez la solution ! le gouvernement s'est parait-il planté! encore !!! Décidément il se plante toujours !!! A oui j'oubliais : Si on avait fait le bon choix (aux élections peut-être) rien de cela ne serait arrivé. ( puisque le site n'existerait même pas en projet !!!).
    Eh oui, Awax a raison. Un mois pour changer d'hébergeur ?! Quelle rigolade. Le problème vient effectivement bien d'autre chose. Par ailleurs, je trouve votre ton assez agressif, Pize. Vous êtes toujours comme cela ? cdt

  9. Heu pour le changement d'hébergeur faut pas pousser mémé dans les orties, mêmes fraîches (les orties). Avant de lancer une plateforme d'hébergement, on la teste. Et quand on s'appelle le gouvernement, on est même censé passer par un appel d'offre publique non ? Dans tous les cas, sachant que le prestataire était plutôt spécialisé dans le marketing viral, je trouve le choix assez cavalier pour un site multilangues à contenu fort et à fréquentation élevée (tout est relatif). Drupal ou pas, quand on est une buse, on est une buse :)

  10. Réagir sur le forum