Arrivée de l’Ipad et de son jailbreak

21

Disponible depuis deux jours aux USA, l’Ipad, la nouvelle tablette tactile d’Apple est déjà jailbreakée. L’exploit a été réalisé en quelques heures par MuscleNerd, un des membres de l’iPhone Dev-team.

Le jailbreak existe depuis longtemps pour d’autres appareils dont le plus connu est l’Iphone. Cela consiste à supprimer la protection qui empêche à l’utilisateur d’installer n’importe quelle application sans passer par la plateforme officielle de téléchargement d’Apple.

La compétition n’aura pas duré plus de 24 heures. Rappelons que cette opération interdite est fortement combattue par Apple.


L’Ipad ne devrait sortir en France que vers le 24 avril prochain à partir de 459€. Rencontrera t-il le même succès que l’Iphone ?

Source :ipadjailbreak

Partager

A propos de l'auteur

Je suis à Freenews depuis 2005. Je suis modérateur, rédacteur et membre du Conseil d’Administration de l’association.
Je bosse dans un service d’expertise technique d’Enedis à Tours.
Premières connexions Internet (en 33,6) en 1997 avec des factures monstrueuses !
Freenaute de la première heure, j’ai fais parti des forfaits 50H bas débit bien avant l’ADSL. Un vrai Freenaute historique…

21 commentaires

  1. Freenews a écrit :
    L’Ipad ne devrait sortir en France que vers le 24 avril prochain à partir de 459€. Rencontrera t-il le même succès que l’Iphone ?
    Les pro-Apple diront sans doute que oui. Pour un produit non multitâche, moi je dirais que non.

  2. En tout cas, c'est fou la pub que tous les sites lui font! On en parle tellement que beaucoup pensent que c'est l'objet indispensable a acheter! Apple doit être content, cela devient si facile pour eux de vendre un truc completement bridé.

  3. Le pad me semble être une "invention" géniale surtout pour le domaine professionnel : catalogues, images, prises de commandes, diffusions d'infos, manuels et book de maintenance et j'en passe... Les coréens vont probablement finaliser un produit à 100 ou 200 euros sous version XP tactile, avec 7 usb, SD card réseau fil et wifi, ram extensible et avec batterie de secours interchangeable d'un seul clic, sans verrrouillage ni i-délires. Les i-pommes seront contentes avec leur i-truc. Ceux qui bossent auront la joie d'un produit évolutif, peu cher, et adaptable à leur environnement pro.

  4. Une chose certaine est que les diffuseurs y voient un fort intérêt pour les éditions journaux et livres. un peu un palliatif a l'érosion des ventes papiers en somme.... d'où ce matraquage médiatique je pense. je reste dubitatif quant à son succès en France.... A titre individuel : si je trouve que l'iphone est un super coup marketing, je n'adhère pas encore pour l'appareil...

  5. Comme pour l'AppleTV, il faut comparer les besoins et ce qui existe déjà sur le marché. On ne peut pas parler de coup marketing au bout de deux ans, avec une telle part de marché pour l'Iphone : c'est bien qu'il correspond à quelque chose de fort. Par contre, l'AppleTV n'a pas de marché en France puisque nous avons déjà des box. L'Ipad est d'abord un moyen pour les éditeurs de compenser les acteurs déjà implantés aux USA : ce n'est pas exactement la même chose ici. Le succès éventuel dépendra donc dans un premier temps des professionnels, moins des particuliers. Mais vues les applications déjà disponibles qui n'ont pas d'équivalents, ceux qui en ont besoin n'attendront pas.

  6. tcherno63 a écrit :
    L’Ipad ne devrait sortir en France que vers le 24 avril prochain à partir de 459€. Rencontrera t-il le même succès que l’Iphone ?
    Les pro-Apple diront sans doute que oui.
    C'est un poil saoulant ces histoires de pro/anti Apple. Et pas besoin de faire de la divination sur le succès puisqu'on a les premiers chiffres de ventes: l'objectif des 300000/400000 est largement dépassé puisqu'on attend les 700000 pour ce seul week-end. Donc c'est déjà mieux que ce qui était prévu. Et pour dire si c'est ou non un succès on peut comparer avec les 270000 exemplaires "seulement" de l'iPhone pour son premier week-end de commercialisation. Et on connaît tous la carrière qu'il a eu ensuite...
    tcherno63 a écrit :
    Pour un produit non multitâche, moi je dirais que non.
    J'objecterais que: 1. L'iPhone ne l'est pas plus, ça l'a pas empêché d'être le smartphone le plus vendu en France. 2. On par le de non-multitâche mais en réalité c'est faux. Je peux surfer sur le net pendant que j'écoute de la musique ou pendant un coup de fil aller prendre des notes. Disons que le multitâche est pour l'instant limité à certaines fonctionnalités. Mais ça pourrait changer avec l'iPhone OS 4 cet été. 3. Ta vision de ce qui est indispensable ou non t'est personnelle, et tu me semble faire parti de ce qu'on appelle des "utilisateurs avancés". L'iPad n'est peut-être pas fait pour toi mais tu ne peux en tirer une généralité dans un monde rempli de "noobs".
    sinter a écrit :
    En tout cas, c'est fou la pub que tous les sites lui font! On en parle tellement que beaucoup pensent que c'est l'objet indispensable a acheter! Apple doit être content, cela devient si facile pour eux de vendre un truc completement bridé.
    Allons au fond des choses. Tu t'es seulement posé la question de savoir pourquoi tous les médias en parle ? Parce qu'à chaque fois qu'Apple a sorti un produit (Mac, iPod, iPhone) ça a changé la façon dont le public voit la technologie. Ils n'ont inventé ni l'ordinateur, ni le baladeur, ni le smartphone. Ils en ont juste réussi à le rendre utilisable pour le commun des mortels qui n'a pas nos compétences. On peut donc être certain qu'à chaque nouveau produit Apple il va se créer un marché. Prenons l'exemple du smartphone: qui aurais crû il y a 3 ans qu'on en vendrait à Mme Michu ou que ces appareils deviendrais des consoles de jeu portable ? Peu d'autres constructeurs ont eu ce talent. Et c'est ce travail d'accessibilité qui leur vaut maintenant cette popularité. Sur le bridage, vous reprochez à Apple les maux dont souffre toute l'industrie informatique. Avez-vous déjà entendu parlé des consoles de jeu ? C'est la même chose, et pourtant on dirait que Sony, Nintendo et Microsoft bénéficie du bienveillance des râleurs du net auquel Apple n'aurait pas droit. Pourquoi ?

  7. David Meyers a écrit :
    Le pad me semble être une "invention" géniale surtout pour le domaine professionnel : catalogues, images, prises de commandes, diffusions d'infos, manuels et book de maintenance et j'en passe...
    Oui y'a un marché énorme en plus du grand-public. Je pense qu'Apple y est bien placée technologiquement: la tablette d'Apple est rapide, pratique, et offre une autonomie record (plus de 10h en vidéo, combien de fois plus pour une simple consultation de texte ?). Rajoutes aussi des outils de développement efficaces et une compatibilité Windows/Exchange ainsi que des principaux standards actuels.
    David Meyers a écrit :
    Les coréens vont probablement finaliser un produit à 100 ou 200 euros sous version XP tactile, avec 7 usb, SD card réseau fil et wifi, ram extensible et avec batterie de secours interchangeable d'un seul clic, sans verrrouillage ni i-délires.
    Au risque de te décevoir des tablettes sous XP, ça fait des années que ça existe... et ça se vend mal. Juste parce que XP en tactile c'est franchement pas terrible et qu'on y met des applications pas adaptées à cet usage. XP dit aussi processeur x86, donc autonomie à la ramasse face à un ARM (et plus précisément pour l'iPad une version améliorée de celui-ci). Les tablettes XP on connaît, c'est 1 à 2h d'autonomie dans les mêmes conditions que l'iPad (ici en vidéo). Il faut donc se promener avec combien de batteries sur soi pour être aussi productif qu'avec la tablette d'Apple ? Ta batterie interchangeable passe ici donc du stade d'agrément à celui moins enviable de nécessité. Les 7 usb et le port ethernet tiennent un peu du délire. On emploi pas une tablette mobile si elle doit être en permanence reliée à une kyrielle de périphériques. Mieux vaut là réfléchir à l'emploi d'autres types d'ordinateurs plus adaptés à cet usage pas du tout nomade. Je n'ai pas compris ton histoire de verrouillage et de "i-délires", l'iPad tout comme l'iPhone en usage professionnels ne sont pas soumis à l'AppStore et à ses règles de validation. Ça n'a rien à voir avec l'usage grand-public tel que tu le connaît. Tiens, un peu de doc là dessus: http://developer.apple.com/programs/iphone/enterprise/
    David Meyers a écrit :
    Les i-pommes seront contentes avec leur i-truc. Ceux qui bossent auront la joie d'un produit évolutif, peu cher, et adaptable à leur environnement pro.
    Tu te mets le doigt dans l'oeil mon pauvre. Voit que même l'iPhone commence à s'implanter en entreprise, et il y a pas mal d'applis pro pour ça: IBM, SAP, et d'autres boîtes "sérieuses" en font. http://www-01.ibm.com/software/lotus/products/inotes/ultralite/ http://www.sdn.sap.com/irj/boc/innovation-center?rid=/webcontent/uuid/0069184e-3da9-2b10-e3ab-a7b07fc7123e

  8. ers a écrit :
    Sur le bridage, vous reprochez à Apple les maux dont souffre toute l'industrie informatique. Avez-vous déjà entendu parlé des consoles de jeu ? C'est la même chose, et pourtant on dirait que Sony, Nintendo et Microsoft bénéficie du bienveillance des râleurs du net auquel Apple n'aurait pas droit. Pourquoi ?
    Disons que coté micro informatique je ne connais pas d'autre constructeur qui a décidé de brider autant ses appareils ..enfin on est d'accord : brider n'est pas le terme ; Forcer le consommateur a choisir parmi le catalogue officiel serait plus judicieux en précisant " non gratuit pour une grande partie" ....

  9. Cedric a écrit :
    Une chose certaine est que les diffuseurs y voient un fort intérêt pour les éditions journaux et livres. un peu un palliatif a l'érosion des ventes papiers en somme.... d'où ce matraquage médiatique je pense. je reste dubitatif quant à son succès en France...
    Ta théorie est intéressante, mais même des médias implantés sur le net, qui n'ont donc pas les problèmes du monde papier, ont une appréciation plutôt très positive du produit. Il est bien autonome, rapide, et agréable à utiliser, ce sont des points clés sur lesquels je ne crois avoir vu aucun test dire le contraire. Probablement qu'il est pas parfait, mais les produits parfaits ça n'a jamais existé, là n'a pas le débat (à part chez les adeptes du troll ?). Quand à son succès ici, je ne crois pas qu'il y ai fondamentalement de différence entre un Américain et un Français. Si l'on regarde en arrière on peut pas dire que chez nous l'iPhone ou l'iPod aient moins connu le succès, alors quelle différence avec l'iPad ? Kami78 a bien parlé du cas de l'AppleTV, concurrencé ici par les boxes, mais l'iPad n'a pas de concurrent spécifique à la France (au contraire je dirais, puisqu'on a pas eu de Kindle par exemple, et on peut pas dire que notre Archos national soit prophète en son pays ni hélas nul part). Le terrain me semble donc tout aussi propice, et les médias Français ont pas trop boudé la sortie de l'iPad, c'est le moins qu'on puisse dire... ;)
    Cedric a écrit :
    A titre individuel : si je trouve que l'iphone est un super coup marketing, je n'adhère pas encore pour l'appareil...
    Mais personne t'oblige. Je te reconnaît même une qualité supplémentaire, celle de pas "casser de l'iPad" juste parce que tu n'a pas envie d'en avoir un. Parce que depuis deux ou trois jours sur le net, c'est la folie tous ces types qui pensent que leur nombril est le centre du monde. D'ailleurs débattre dans un forum sur "pour ou contre l'iPad", ça n'a à mon avis pas le moindre intérêt. Nous n'avons aucun pouvoir de décision sur ce que veulent les gens (et de quel droit devrions-nous en avoir un ?).

  10. salut Apple surf sur CE* qui a fait son succès, mais ça ne durera pas ! * Ipod, Iphone = succès ! Ipad = on verra, mais je NE crois pas !

  11. Réagir sur le forum